Innovation - Santé : mise au point d’un traitement contre l’obésité

LNC, Laboratoires Nutrition et Cardiométabolisme, est une société de recherche et développement spécialisée dans le traitement de maladies métaboliques chroniques Elle a annoncé les premiers résultats de son programme Obeminale qui démontrent l’innocuité et l’efficacité de son produit de nutrition médicale.

  • Actus
  • Temps de lecture: 2 min

LNC (Laboratoires Nutrition et Cardiométabolisme) développe des produits de nutrition médicale pour prévenir le risque cardiométabolique qui entraîne à terme maladies cardio-vasculaires et diabète. Il y a un lien étroit entre surpoids et risque cardiométabolique. Il existe un phénomène assez complexe d'inflammation du gras viscéral qui conduit à ces pathologies. LNC s'est donc spécialisée sur la compréhension et le traitement de cette inflammation.

Elle a ainsi développé un premier produit de nutrition médicale, le Stablor, composé d’acides aminés et de micronutriments dans des proportions spécifiques. Ce produit a été conçu pour diminuer la dysfonction adipocytaire et l’inflammation du tissu adipeux.

Bpifrance soutient les projets innovants de l’entreprise depuis 2011.

Les 1ers résultats

Plusieurs études cliniques et l’utilisation en vie réelle montrent des résultats homogènes pour l’innocuité et l’efficacité de Stablor. Ce nouveau produit breveté développé par LNC cible les causes de l’obésité abdominale. Il réduit les facteurs de risques cardiométaboliques associés aux comorbidités liées à l’obésité (triglycérides élevées, hyperglycémie et taux de cholestérol HDL bas).

Les résultats consolidés de deux études cliniques et de l’utilisation de Stablor en pratique clinique réelle sur une période de moins de 6 mois ont donné les résultats suivants :

  • 18 % de perte de masse grasse, en particulier dans la région abdominale
  •  9 % de perte de poids
  •  9.5 % de réduction de tour de taille
  • Au moins 5 % de perte de poids pour 67 % des patients
  • Un haut niveau de sécurité
  • Un haut niveau d’observance (moins de 10% d’abandon dans les études cliniques).

Parmi les autres résultats positifs, on note une baisse importante de l’inflammation (CRPus – protéine C réactive ultra-sensible - 11 %) et un impact positif sur l’insulino-résistance (HOMA IR -24 %).

Les résultats complets du programme Obeminale, y compris sur le microbiote et le tissu adipeux, seront publiés début 2015.