Isatis Capital et Bpifrance investissent dans le cabinet de conseil B-Hive

Isatis Capital et Bpifrance investissent 4 millions d’euros dans l’entreprise mulhousienne B-Hive, afin de conforter sa croissance au niveau national et la renforcer à l’international. 

Les énergies créatrices sont en régions. C'est pourquoi, tout au long de l'année, les équipes investissement de Bpifrance accompagnent des PME et ETI à fort potentiel de croissance dans les territoires.
 
C’est le cas de B-Hive, une entreprise de la région Grand Est, qui propose des prestations d’étude et conception de support opérationnel et de gestion de projet. En très forte croissance depuis sa création, l’entreprise a rapidement pris une envergure nationale et internationale avec plus de 200 employés répartis entre Mulhouse, Paris, Lyon, Marseille et Montréal.
Aujourd’hui Julie Regnier, chargée d'affaires investissement et Olivier Levy, directeur Interrégional Fonds Propres du Réseau Est de Bpifrance, reviennent sur cet investissement.

Bpifrance : Qu’est ce qui a motivé votre choix à investir dans B-Hive ?

Julie Regnier : Tout d’abord, une conviction forte sur le management de B-Hive. Dès nos premiers entretiens, nous avons été convaincus par ce trio jeune mais déjà bien expérimenté sur ce secteur d’activité qui ont pu tirer un bilan constructif de leurs années passées chez d’autres acteurs. Par ailleurs, investir aux côtés d’Isatis, leader sur cette opération, nous a semblé particulièrement pertinent compte tenu de leur expertise.
 
Olivier Levy : Le management nous a déjà démontré par le passé sa capacité à générer une augmentation de la croissance et à l’absorber correctement. Si l’activité économique est ralentie en 2020, le pari que nous faisons avec Isatis est que les entreprises qui ont gelé leurs embauches recourront davantage à des compétences extérieures au moment de leur reprise.

B : Qu’apportez-vous à l’entreprise au-delà du soutien financier ?

JR : Avoir Bpifrance à ses côtés, c’est un élément rassurant pour les managers et leurs partenaires qui connaissent notre solidité et notre capacité à les accompagner sur le long terme. Nous souhaitons mettre à leur disposition notre expérience, notre large réseau et toute notre offre d’accompagnement pour les aider à se structurer au fur et à mesure qu’ils franchiront différents seuils de croissance et d’organisation.
 
OL : Le réseau Bpifrance Excellence permet justement cette mise en commun des bonnes pratiques des différentes entreprises tout en mettant à disposition un réseau d’experts variés. Nous n’hésitons pas à mettre en avant nos participations auprès de notre réseau et à faire entrer en relation les dirigeants qui auraient un intérêt business.

B : Parlez-nous un peu de la croissance de B-Hive.

JR : B-Hive a connu une croissance très forte depuis sa création, puisque la société a atteint 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2 ans. L’entreprise poursuit sa stratégie de développement interne tout en restant à l’écoute de possibles croissances externes.

B : Un dernier mot sur les Fonds propres du Réseau Est de Bpifrance. Quel bilan tirez-vous de 2019 et qu’attendez-vous de 2020 ?

OL : L’année 2019 a été un record avec 7 investissements ou ré-investissements et 17 cessions totales ou partielles. Nous avons été portés par plusieurs facteurs : retour des industriels à l’achat, dette peu chère, concurrence forte sur les belles sociétés. 

JR : L’année 2020 a bien commencé dans le Réseau Est sur le 1er trimestre avec 3 investissements réalisés et 2 cessions, mais la suite s’annonce forcément plus délicate compte tenu de la crise du Covid-19 et de l‘absence de visibilité sur les mois à venir. Néanmoins, Bpifrance renforce son offre de soutien aux PME avec la création d’un Fonds Renforcement permettant de consolider les fonds propres des PME ayant des perspectives de développement malgré un exercice 2020 compliqué.
Nous avions déjà proposé ce type de produits suite à la crise de 2008 et il avait permis la concrétisation d’un certain nombre de belles histoires en aidant ces sociétés à rebondir voire à se réinventer.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil