« J’ai immédiatement monté une cellule de crise quotidienne » Michel Dumont, Lebronze Alloys

TRIBUNE. Durant le confinement, les entrepreneurs et leurs collaborateurs se sont mobilisés pour préserver leurs entreprises. Désormais, il est temps de se relever et de se révéler. Aujourd’hui, Michel Dumont, Pdg de Lebronze Alloys, ETI spécialisée dans le domaine du travail des métaux revient sur les enseignements de la crise du Covid-19.

« Cap vers l’aval ». En 2008, c’est le nom que j’ai donné à notre stratégie de relance avec comme objectif de mieux connaitre les besoins de nos clients et de diversifier nos secteurs d’activités. 10 ans plus tard et 800 personnes en plus, j’ai pu constater à quel point cette décision avait été bénéfique et contribue à notre résilience dans cette période difficile. J’ai très vite compris que la crise serait importante pour les secteurs touchés directement ou indirectement par la problématique du déplacement et des loisirs au sens le plus large et qu’il fallait réagir le plus vite possible. 

Pendant le confinement, nous avons pu maintenir l’activité de nos sites pour répondre aux besoins des secteurs comme la santé ou l’électronique. Je pense d’ailleurs que ça nous a permis de maintenir la confiance de nos clients. Cela n’aurait évidemment pas été possible sans l’exemplarité de nos salariés. Sur le terrain ou en télétravail, tous ont su s’adapter avec une agilité admirable aux nouvelles conditions de travail imposées par cette crise. J’ai aussi souhaité continuer d’investir dans des projets d’avenir auxquels je crois beaucoup comme le développement de notre innovation brevetée Steriall® qui propose une gamme d’équipement en alliage de cuivre antimicrobien pour renforcer la protection dans les bâtiments, les transports, les usines, …et réduire le risque de contamination.   

J’ai immédiatement décidé de monter une cellule de crise quotidienne. Chaque jour, j’ai réuni mes directeurs pour arbitrer des décisions importantes et renforcer le suivi de certains indicateurs, notamment autour de la trésorerie. J’étais confiant dans la capacité de mes équipes à gérer la continuité de l’exploitation dans ce type de moments complexes. Grâce à cette confiance, j'ai pu me concentrer sur 2 priorités : soutenir mon directeur financier dans la structuration de nos demandes de financement (PGE et financements complémentaires de Bpifrance) et analyser l’impact de cette crise sur notre business dans une vision à court et moyen terme.  

Sans avoir encore tout le recul nécessaire, il est déjà évident que cette crise a bousculé le mode de fonctionnement du Groupe, notamment autour du pilotage, du télétravail et de l’utilisation des outils digitaux. Dans ce cadre, nous avons mené une revue stratégique de tous nos business, de nos projets et de nos investissements, ce qui a débouché sur une réorientation forte de nos priorités. Des réorganisations internes sont dès maintenant mises en œuvre pour renforcer les synergies entre les sites de production et recentrer certaines activités sur leur cœur de métier dans le cadre d’un plan rebond. 

Je reste convaincu que nous allons sortir renforcés de cette crise. Nous serons encore plus performants car plus agiles, plus générateurs de cash et enfin plus centrés sur les marchés qui ont besoin de notre savoir-faire. 

Lebronze Alloys en chiffres

  • 1200 collaborateurs  
  • 250 M€ de CA 
  • 14 sites de production  
  • 100 ans d’expériences  

Retrouvez par ici l'intégralité de nos tribunes d'entrepreneurs qui partagent leur vision de la crise

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil