Kantemir est leader européen de la fabrication de plaques de moules pour la plasturgie. A la tête de cette entreprise bretonne, Jean-Pierre Kantemir qui rappelle la difficulté d'attirer les talents pour son entreprise.

JP Kantemir

Il y a près de trente ans, la société Kantemir quittait Lyon pour le Morbihan : son dirigeant et fondateur, Jean-Pierre Kantemir, ne parvenait plus à pourvoir les postes techniques qui lui faisaient défaut. L’effectif atteignait une quinzaine de personnes. « Les jeunes délaissaient les métiers techniques pour se diriger vers des emplois de service, alors qu’en Bretagne, on trouvait encore des personnes qualifiées dans les métiers traditionnels », raconte Jean-Pierre Kantemir, 69 ans.

Un savoir-faire en mécanique de précision

Aujourd’hui installé à Landévant (Morbihan), ce leader européen de la fabrication de plaques de moules pour la plasturgie emploie désormais 70 personnes. Son savoir-faire en mécanique de précision répond aux besoins des industriels de l’aéronautique, de la plasturgie ou du nucléaire, dans plus de 15 pays.

« Nous pouvons confectionner des plaques porte-empreintes en acier de un mètre sur deux, pesant plusieurs centaines de kilos, avec une précision de moins de 10 microns », souligne le président de la société, fondée en 1972. Un savoir-faire qui lui a permis de conquérir des marchés dans les pays germanophones de l’Union européenne, mais aussi au Royaume-Uni, en Irlande, en Belgique, aux Pays-Bas et aux États-Unis.

La PME, qui a reçu le soutien de Bpifrance, a réalisé un chiffre d’affaires de huit millions d’euros en 2016, en croissance régulière de 3 à 4 % par an. Il y a un an et demi, elle a également investi 4,4 millions d’euros dans une nouvelle usine de 5 000 m2.

Une PME qui recrute

"Je suis toujours à la recherche de compétences"

logo Kantemir

Malgré des rémunérations élevées et des contrats à durée indéterminée, Jean-Pierre Kantemir a toujours des difficultés à attirer les talents dont l’entreprise a besoin : actuellement plusieurs postes de fraiseur sur commande numérique, de préparateur, de technicien de programmation, ou encore dernièrement d'un ingénieur informaticien (pour le développement d’un outil FAO/GPAO) sont à pourvoir. 

Kantemir est membre du réseau Bpifrance Excellence.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

RT @LaFrenchFab: « Donner d'avantage de visibilité à l'industrie française est essentiel ! » @AgnesJullian , présidente de @Technilum une e…

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.