L'Afrique, un marché à conquérir

  • Bang
  • 24 octobre 2016
  • Temps de lecture: 1 min

L'Afrique, le nouvel eldorado des PME françaises

Le continent africain offre un potentiel de croissance dont pourraient profiter les PME et ETI françaises.

Les experts sont unanimes : l’Afrique est le continent d’avenir ! Il faut dire qu’avec l’urbanisation galopante, l’augmentation de la démographie et le développement d’une classe moyenne soucieuse de consommer, l’Afrique a des atouts de poids. Sans oublier qu'elle a d’immenses besoins dans de multiples secteurs (agroalimentaire, BTP, distribution, énergétique, pharmaceutique, transports, téléphonie, numérique…).

Une conjoncture qui ne remet pas en cause le potentiel africain

En Afrique du Nord, la croissance économique devrait s’établir à 2,9 % cette année, contre 2,3 % en 2015. La croissance de l’Afrique subsaharienne, elle, ne s’est élevée qu’à 3,5 % en 2015 et ne devrait atteindre que 3 % en 2016, d’après le Fonds monétaire international (FMI). Les raisons de cette contre-performance relative ? La chute vertigineuse des prix des matières premières - en particulier ceux du pétrole - alors que les matières premières sont la principale source de revenus de nombreux pays africains. Néanmoins, selon le FMI, à moyen terme, la croissance du continent reste positive, grâce à la démographie et à une amélioration du climat des affaires, même si des inconnues demeurent au nord du continent.

Les grands groupes dominent encore

Pour l’heure, la plupart des grands groupes du CAC 40 y sont implantés, comme Renault en Algérie et au Maroc, Alstom, en Afrique du Sud, Total, Lafarge… Mais les PME ont plus de mal à passer le cap, en raison de leur taille, des complexités culturelles du continent ou encore des difficultés pour trouver le bon partenaire local.

Accompagner les entreprises en Afrique

Pour encourager les PME à se lancer sur ce marché, Bpifrance accompagne les entreprises en Afrique notamment avec la mission « Accélération Afrique ».