L’ESBVA-LM, un club qui fait vibrer

Depuis le 4 novembre, vous découvrez chaque jour un club de sport collectif parmi les 31 clubs partenaires de Bpifrance en région.
Le basket est à l’honneur aujourd’hui avec le club féminin nordiste de l’Entente Sportive Basket Villeneuve-d'Ascq Lille Métropole. Entretien avec son président, Carmelo Scarna.

  • Expertises
  • Temps de lecture: 5 min

Pouvez-vous nous présenter votre club en quelques mots ?

L’ESBVA-LM  est un club de basket féminin professionnel de haut niveau, mais pas que...

  • Issu de deux associations de quartiers, arrivé en 2000 dans l’élite féminine sur la base d’un projet présenté à la municipalité en 1990, c’est un club ancré dans le tissu local.
  • 4 fois qualifié pour le Final Four, 3 fois finaliste de la coupe de France, 10 participations en coupe d’Europe dont une demi-finale l’an dernier, c’est un club qui gagne.
  • Considéré comme un des mieux professionnalisés de la ligue, évoluant dans une salle prestigieuse de 1 800 places qui accueille nombre d’évènements internationaux, et qui a été labellisé « Base arrière des jeux olympiques de Londres 2012 », c’est un club structuré.
  • Ayant déjà porté les couleurs de sa ville et de ses partenaires dans quinze pays d’Europe, c’est un club ouvert sur l’international.
  • Adossé à une section amateur passée de 250 licenciés en 2000 à 450 en 2010, doté d’un centre de formation, œuvrant à l’insertion sociale par la pratique du sport pour tous, partenaire actif d’associations de solidarité (Des étoiles dans les yeux, Marraines de cœur, Restos du Cœur…), c’est un club citoyen.
  • Composé de joueuses disponibles pour les jeunes, le public et les actions, c’est un club qui vit dans la proximité.
  • Suivi par 1 500 spectateurs en moyenne par match, activement soutenu par son club de supporter (les « z’hurlants », plusieurs fois élus meilleure fanfare et meilleurs supporters de France), c’est un club qui fait vibrer.

Quel est l’intérêt pour une entreprise de devenir partenaire de votre club dans votre région ?

Les contraintes du sport professionnel, ainsi que les réflexions menées par de nouvelles générations de dirigeants de clubs, conduisent à rapprocher les logiques de fonctionnement de ces derniers avec celles du monde de l’entreprise. Le club sportif, par ses multiples dimensions, a sa place dans la création de « l’écosystème favorable à l’entreprenariat ».

L’ESBVA-LM a été un des premiers clubs féminins à s’engager dans cette voie, en devenant moins dépendant des partenariats publics. Et ce, pour installer un modèle économique orienté vers l’innovation et l'excellence sans renoncer à ses missions de service public.

En lien avec un club d’entreprises partageant ces objectifs, l’ESBVA-LM dispose d’un savoir-faire reconnu  :

  • qualités des prestations (un salon VIP haut de gamme les soirs de match),
  • convivialité avec de nombreuses initiatives (présentation d’équipe, petits dejeuners de partenaires, etc.) pensées comme autant d’occasions de rencontres,
  • gestion de l’humain orientée vers la performance, basée sur l’optimisation de chacun et la capacité à surmonter les difficultés inhérentes au sport de haut niveau,
  • mise en œuvre d’une complémentarité entre l’excellence et la solidarité sociétale, de nature à réhabiliter l’image de la réussite,
  • valorisation du sentiment d’identité locale au service de l’ouverture aux autres (les Z’hurlants ont de très nombreux liens conviviaux avec les autres clubs de supporters).

Nous pensons fructueux de réaliser, sur ces sujets comme sur d’autres, une véritable synergie des potentiels.

Comment voyez-vous le partenariat avec Bpifrance ?

L’ESBVA-LM, après une période de croissance, puis une période de structuration, est aujourd’hui à un moment charnière pour franchir un nouveau pas qualitatif.

Nous voyons, dans la mise en synergie des orientations et potentiels de l’ESBVA-LM et de Bpifrance, une des clés de cette évolution.

Nous pensons cette collaboration à la fois sur le court terme et dans la durée. Il s’agit de mettre en place un réel plan stratégique pour des entités qui gagnent.

Le court terme, c’est mettre en dialogue nos réseaux de partenaires pour prospecter et en acquérir de nouveaux. Le contexte rend encore plus vital cette recherche. L’échange d’informations et de contacts peut se faire rapidement, au VIP à l’issue d’un match, ou lors d’une soirée spéciale ou d’un petit déjeuner chez un de nos partenaires. Ce sera l’occasion de présenter à l’ensemble des présents l’esprit et la cohérence de la démarche Bpifrance – ESBVA-LM. Nous sommes prêts à prendre en compte d’autres propositions correspondant à cet objectif… et à ceux qui en découleront.

Viser l’avenir, c’est fidéliser et organiser mieux. De ce point de vue, les savoir-faire que peut apporter Bpifrance sont précieux. En retour, nous pouvons communiquer sur nos expériences spécifiques en matière de :

  • gestion humaine dans le domaine du sport (féminin) de haut niveau, tant avec son volet optimisation des potentiels de chacun qu’avec celui de la capacité à rebondir après un échec (ou à rester lucide après une réussite),
  • gestion de l’obligation, chaque année, de relever des challenges nouveaux avec "simplicité, volonté et optimisme, tout en restant dans la proximité".

C’est le volet pédagogie croisée, que nous proposons de réfléchir entre nous. Bien entendu, ces approches ne sont pas limitatives.