L'intelligence artificielle est synonyme de rentabilité accrue pour les entreprises

  • Portraits
  • 28 juin 2017
  • Temps de lecture: 1 min

L’intelligence artificielle prend ses marques

Ayant quitté la sphère de la science-fiction, l’intelligence artificielle s’apprête à transformer nos vies et de nombreux secteurs de l’économie. Elle a été au cœur de la deuxième édition du salon VivaTech, sommet du numérique et de l’innovation, qui a réuni des start-up du monde entier à la mi-juin à Paris.

Buzzword ou réalité ? L’intelligence artificielle, qui imite le cerveau humain et renforce les capacités des machines, est sur toutes les lèvres. Forgé dans les années 50, le terme n’est pas nouveau. Certains outils existent depuis des décennies. Mais ces dernières années, l’IA s’est vue propulsée dans une nouvelle ère, grâce aux progrès réalisés notamment dans le « deep learning » (en français, apprentissage profond), une technique fondée sur les réseaux de neurones virtuels, dans un contexte d’explosion des données. Capable désormais de performances remarquables en matière de classification d’images, de reconnaissance vocale, de traduction… elle sait synthétiser, tirer des conclusions et prévoir, ouvrant ainsi de nouveaux horizons. « L’intelligence artificielle est déjà entrée dans nos vies, de façon presqu’imperceptible », a lancé le pdg d’Orange, Stéphane Richard, à l'occasion du salon du numérique VivaTech. Organisé par Publicis et Les Echos, et dont Bpifrance est l’un des partenaires, ce salon a donné rendez-vous du 15 au 17 juin à 5 000 start-up du monde entier à Paris. Recommandations de Netflix, assistants virtuels, chatbots… autant d'instruments qui reposent sur des technologies liées à l'IA. Et ce n’est que le début...

EN DIRECT sur #Periscope : En direct de @vivatech avec @IntuitiveRobots#PassionRobot#Vivatechhttps://t.co/RXkYq8US7s

— Bpifrance (@Bpifrance) 15 juin 2017

La prochaine vague de la disruption numérique