La France encourage les femmes entrepreneurs

Selon l’index Gender-Gedi lancé par le groupe d’électronique américain Dell, l’Hexagone est le quatrième pays le plus performant en matière d’entreprenariat féminin.

  • Actus
  • Temps de lecture: 1 min

Palmarès

La France se classe derrière les Etats-Unis, l’Australie et la Suède, fait ex-aequo avec l’Allemagne et devance le Chili et le Royaume-Uni. Au total, 37 % des entrepreneurs américains sont des femmes contre 25 % en Europe. Pour établir son palmarès, la Gender-Gedi se base sur l’étude de 30 indicateurs dans 30 pays parmi lesquels : la mobilisation des institutions en faveur des femmes, l’accès facilité à l’entreprenariat, le pourcentage de femmes cadres, le respect des droits féminins, la stabilité du pays...

Conseils d’administration

La France est, par ailleurs, à la pointe en matière de féminisation des conseils d’administration. L’enquête du CDWI (Corporate Women Directors International) menée auprès des 200 plus grandes entreprises dans le monde révèle que l’Hexagone compte 29,7 % de femmes administrateurs. C’est mieux que les Etats-Unis (22,5 %) et le reste de l’Europe.