La France prend le virage des Deep Tech

Entrepreneurs, il est temps de miser sur les innovations de rupture ! Ces dernières séduisent de plus en plus les investisseurs et l’Hexagone dispose de nombreux atouts pour s’imposer sur l’échiquier mondial.

Elles repoussent les frontières technologiques grâce aux avancées scientifiques : les startups de la Deep Tech bouleverseront le monde de demain. Et même si réussir dans ce secteur peut paraître long et compliqué, celui-ci crée un véritable engouement mondial. Environnement, mobilité, santé, énergie… tous les domaines sont concernés par le développement de ces innovations de rupture.  

La France, une nation à la pointe de la Deep Tech

61 % des investisseurs classent l’Hexagone dans le Top 5 des destinations pour investir dans la Deep Tech.

La France est sur la bonne voie pour s’imposer parmi les puissances technologiques : 61 % des investisseurs classent l’Hexagone dans le Top 5 des destinations pour investir dans la Deep Tech. Un chiffre relevé par une étude du cabinet de conseil Wavestone. Et cette tendance devrait aller en s’améliorant : 88 % d’entre eux pensent que la croissance de ces startups sera plus importante en France que dans le reste de l’Europe. 

…aux nombreux avantages

Les raisons de cet engouement pour l’Hexagone sont nombreuses. Parmi eux, citons l’existence du réseau SATTi dont le rôle est de simplifier et accélérer le transfert des innovations issues de la recherche publique vers les entreprises. Depuis 2012, 256 entreprises ont été créées avec l’aide des SATT, dont 59 % développent des technologies de rupture. 

La France dispose également d’infrastructures de recherche reconnues pour leur excellence. On y compte également de nombreux incubateurs et espaces collaboratifs. Autre clé de son succès : ses talents. Les investisseurs interrogés par Wavestone classe l’Hexagone en tête à ce sujet, suivie par Israël et les Etats-Unis. Et la volonté entrepreneuriale suit le tout, encouragée par les Grandes Ecoles, l’initiative de la French Tech ou encore le secteur public.

Ainsi, au cours de la séance inaugurale du Conseil de l’Innovation, le gouvernement a récemment confirmé son ambition de capitaliser sur l’excellence de la recherche française. Grâce aux rendements du fond pour l’Innovation et l’Industrie, il a été décidé que le plan « Deep Tech » de Bpifrance bénéficiera de 70 millions d’euros chaque année. Un pas de plus pour que la France se démarque comme le leader des innovations de rupture.  

iSociétés d’Accélération du Transfert de Technologies

Les principales mesures du plan Deep Tech

  • Création de Bourses French Tech « Emergence » pour les produits Deep Tech
  • Augmentation de la dotation annuelle du concours d’entreprises technologiques i-LAB
  • Renforcement du dispositif d’aides individuelles pour les entreprises Deep Tech
  • Création de programmes d’accélération dédiés aux Deep Tech en partenariat avec les SATT
  • Création de programmes de formations à l’entrepreneuriat pour les chercheurs en partenariat avec les incubateurs de la recherche publique

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#Ecommerce : quels sont les 8 chiffres à retenir en France en 2018 ? https://t.co/j0Iu0A2zOt

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.