La Ville rose prend soin de ses cheveux blancs

Longtemps centré sur la lutte contre le cancer, le pôle de compétitivité toulousain Cancer-Bio-Santé s’ouvre à la thématique du vieillissement.

  • Portraits
  • Temps de lecture: 2 min
Toulouse

« Le patient du futur, c’est celui qui pourra rester chez lui, à son domicile », Alexis Monnier, directeur général de Cancer-Bio-Santé 

C’est désormais dans sa feuille de route. Installé à Toulouse, dans la capitale de l’aéronautique, le pôle de compétitivité Cancer-Bio-Santé (CBS) élargit ses thématiques. Outre la recherche de molécules thérapeutiques en lien avec l’Oncopole, spécialisé dans le cancer, le pôle se charge d’animer une nouvelle filière autour de la prévention et du suivi du patient à son domicile. Et les exemples d’entreprises toulousaines dans l’économie du vieillissement sont nombreux, à l’image de MHComm ou Sovinty.

L’élargissement du champ d’action est donc logique pour Alexis Monnier, nouveau directeur général de CBS : « Le patient du futur, c’est celui qui pourra rester chez lui, à son domicile ». Si les progrès scientifiques et techniques le permettent de plus en plus, il en va surtout d’une nécessité économique. « La France ne sera pas capable de construire suffisamment d’établissements hospitaliers de type EHPAD pour absorber une population vieillissante, projette Alexis Monnier. La seule marge de manœuvre est donc de faire reculer l’âge de l’entrée en dépendance. Une opportunité pour de nombreuses entreprises mais également des synergies possibles avec Aerospace Valley, un autre pôle de compétitivité présent sur le territoire et reconnu mondialement ».

L’économie du vieillissement, un business pour l’avenir

Il suffit pour cela de prendre l’exemple du développement de la télésurveillance à domicile grâce aux capteurs. Un créneau dans lequel s’est engouffrée Telegrafik, une start-up toulousaine que dirige Carole Zisa-Garat et qui fait régulièrement parler d’elle. La jeune femme vient d’ailleurs de faire cette année son entrée au Conseil national du numérique au côté d’un autre Toulousain, Ludovic Le Moan, patron de la pépite Sigfox, fournisseur de réseau pour les objets connectés. Deux entreprises qui viennent justement de devenir adhérentes du pôle de compétitivité CBS. Preuve que vieillissement et avenir ne sont pas deux notions antinomiques…