La combativité des dirigeants de PME-ETI : une persévérance à toute épreuve

Aujourd’hui, les dirigeants et leurs collaborateurs doivent faire face à des crises toujours plus variées et nombreuses. Des périodes d’instabilité qui semblent constituer un passage obligé pour les entreprises. Pourtant, une nouvelle étude de Bpifrance Le Lab « Résister et se relever, les dirigeants de PME-ETI à l’épreuve de la crise » tend à montrer que, loin de miner leur moral, ces “moments de vie” renforcent l’esprit d’équipe, la créativité mais également la détermination des dirigeants.

Ce sont les dirigeants entourés qui traversent le plus sereinement la crise sanitaire et économique de l’année 2020. Un constat sans appel pour Bpifrance Le Lab, qui pour sa nouvelle étude « Résister et se relever, les dirigeants de PME-ETI à l’épreuve de la crise », a interrogé plus de 1 700 dirigeants de PME et ETI sur la manière dont eux et leurs équipes abordent cette période.

A l’été, 79 % d’entre eux déclaraient s’être appuyés sur leurs collaborateurs pour traverser la crise de la Covid-19. Un esprit collectif qui s’est renforcé au fil des mois et des divers rebondissements que la France et le monde ont rencontré.
Pendant le second confinement de novembre, l’étude révèle que 90 % des dirigeants affirmaient que leurs collaborateurs les aidaient à traverser cette crise et que leur soutien serait encore plus décisif à l’avenir.

Des difficultés mais aussi des opportunités

Pour 42 % des dirigeants interrogés, il est évident que cette crise représente une source de difficulté. Malgré cela, près d’un dirigeant sur cinq a indiqué qu’elle était, avant toute autre chose, une source d’opportunités. En imaginant le bon côté des crises et en gardant un esprit conquérant, ces dirigeants font déjà un premier pas théorique vers une gestion des événements plus sereine et optimiste.
Résilients et combatifs, découvrez quelques-uns de leurs témoignages :

« Ma chance est d’être une optimiste née. Je vois dans toute crise une solution, une opportunité de me remobiliser. J’étais (et je le suis toujours) convaincue que ça allait repartir. »

Emmanuelle Legault, Présidente-directrice générale Cadiou, industrie manufacturière, 467 collaborateurs

« S’ils réussissent là où d’autres n’osent pas s’aventurer, c’est bien que les entrepreneurs repoussent certaines limites. Les grands projets ne se bâtissent pas qu’avec des idées raisonnables. C’est leur talent. Il faut pourtant garder le sens de la mesure pour que le rêve brisé d’une entreprise ne détruise pas l’entrepreneur. »

Marc Binnié, greffier associé du tribunal de Saintes et cofondateur de l’association d’aide aux entrepreneurs en souffrance (APESA)

« Il faut accepter d’avoir un peu peur. Identifier les risques, les connaître et agir sur ce qui est de notre ressort. Déterminer quelle est sa marge de manœuvre. »

Amandine Lallement, Directrice opérationnelle Barrisol Normalu, construction, 120 collaborateurs

Résister et se relever, les dirigeants de PME-ETI à l’épreuve de la crise 

Pour tout savoir sur cette étude rendez-vous sur le site de Bpifrance Le Lab !

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil