Laurent Jolivet [Terre d’Embruns] : « Booster Bretagne c’est une opportunité unique pour les dirigeants qui font le pari de la croissance raisonnée et vertueuse ! »

Terre d’Embruns c’est le fabriquant de pâtisseries boulangères qui révolutionne le feuilletage traditionnel de l’une des plus célèbres pâtisseries bretonnes : le kouign-amann. Un état d'esprit qui illustre la stratégie de l’entreprise portée sur l’innovation, et qui a poussé ses dirigeants à intégrer le programme d’accompagnement porté par la région Bretagne, les 7 Technopôles de Bretagne et Bpifrance : Booster Bretagne. 

Allier tradition et innovation, c’est possible ! Dans l’univers très classique (mais gourmand) de la pâtisserie bretonne, Fabrice Berrou et Laurent Jolivet ont fait le pari de l’innovation pour transformer un leg familial, la recette du kouign-amann transmise par le père de Fabrice Berrou, en une florissante entreprise, moderne et ambitieuse.

C’est dans cette optique que les co-dirigeants de Terre d’Embruns ont choisi de rejoindre, il y a 1 an, le programme Booster Bretagne destiné aux PME et ETI innovantes en forte croissance de la région. Aujourd’hui, ils reviennent ensemble sur leur participation et sur les défis à relever.

Bpifrance : Pourquoi avoir candidaté au programme Booster Bretagne ? Et quels étaient les axes stratégiques que vous aviez besoin de muscler ?

Fabrice Berrou : Nous positionnons l’entreprise avec une différenciation premium dans le marché de la boulangerie pâtisserie industrielle. C’est un secteur très consolidé, dans lequel des leaders ont construit des groupes industriels pour servir un marché en forte croissance en France et à l’export. Pour réussir notre pari, nous avions besoin de partager avec d’autres entrepreneurs et experts nos problématiques et ambitions, notamment la stratégie marketing et les sujets liés à l’accompagnement de la croissance (finances, RH, industrialisation).

B : D’ailleurs, comment innove-t-on lorsqu’on travaille dans une biscuiterie traditionnelle bretonne ?

F.B : L’innovation fait partie des 3 valeurs clés de l’entreprise, avec la gourmandise et la sincérité. Notre projet a été construit sur une proposition gourmande/innovante : transformer la recette traditionnelle du kouign-amann, pour réaliser un feuilletage sucré très fin, qui permet de réaliser de multiples applications, notamment dans le domaine des tartes aux fruits.

Laurent Jolivet : Avec cette proposition, nous sortons de la connotation « spécialité régionale » pour toucher un marché plus large. Autour de cette idée, nous innovons désormais principalement en co-construction avec nos clients, chaines de boulangerie et de la restauration, enseignes de la distribution, avec lesquels nous réalisons des projets de recettes.

B : Que retenez-vous du programme Booster Bretagne ?

F.B : Booster Bretagne nous a permis de sortir de notre activité opérationnelle, de prendre l’air pour mieux revenir dans l’entreprise avec un regard neuf sur certains sujets.

L.J : Avec Fabrice et Alexis Scheid, qui nous a rejoint en 2020 pour développer l’activité magasin, nous sommes trois associés opérationnels dans le projet et avons pu participer ensemble aux différentes sessions. Cela a renforcé notre gouvernance en nous donnant un cadre commun de référence sur des outils et des cas pratiques liés à notre entreprise que l’on a pu partager avec le groupe.

B : Votre clientèle se compose majoritairement de professionnels tels que des restaurateurs, des traiteurs ou encore des entrepreneurs du secteur de l’événementiel. Comment avez-vous adapté votre offre suite aux différentes restrictions mises en place depuis l’année dernière ?

F.B : La crise nous a en effet directement impacté, avec un recul d’activité de 20 % en 2020 alors que nous sortions d’une période de 5 ans avec une croissance annuelle supérieure à 25 %. Néanmoins, nous avons fait le choix de maintenir le cap de croissance que nous nous étions fixés, notamment en travaillant avec les fonctions support sur le développement de nouvelles opportunités dans les marchés du surgelé à domicile et de la grande distribution. Ces opportunités se sont concrétisées dès ce début d’année 2021 avec un redémarrage d’activité fort sur ce premier trimestre.

B : Booster Bretagne recrute actuellement sa deuxième promotion, que conseilleriez-vous aux entrepreneurs qui hésitent encore à candidater ?

L.J : Booster Bretagne, c’est une opportunité unique pour les dirigeants qui font le pari de la croissance raisonnée et vertueuse ! C’est un programme complet : partage entre pairs, apports de formation moderne et d’expertises, mise en pratique sur des sujets concrets et accompagnement complémentaire en entreprise avec des consultants recommandés par Bpifrance. Nous terminons ce programme avec la conviction d’avoir préparé un projet cohérent pour développer le potentiel de notre entreprise.

Vous dirigez une PME bretonne innovante et ambitieuse et vous souhaitez être accompagné-e dans votre développement pour que votre entreprise reste compétitive ? Bénéficiez de 18 mois d’accompagnement pour révéler le potentiel de votre entreprise ! Lancez-vous et intégrer la 2e promotion de l’Accélérateur Booster Bretagne  à partir du 18 juin 2021 ! 20 entreprises seront sélectionnées pour intégrer l’Accélérateur. 
Pour candidater, c'est par ici !

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil