Transformation digitale : une nécessité

  • Bang
  • 06 février 2017
  • Temps de lecture: 1 min

Le cloud computing tient un rôle central dans la transformation numérique

Sans un hébergement à distance par abonnement, impossible d’adapter en temps réel la puissance de calcul et de stockage. Or une entreprise qui adopte les outils numériques et se transforme en profondeur requiert une telle flexibilité.

Logiciels, objets connectés, imprimante 3D, tablettes : nombreux sont les outils numériques qui incitent les entreprises à transformer leurs activités et leur mode de fonctionnement. Le but d’une mutation numérique étant d’apporter de nouveaux services, de l'innovation et un fonctionnement opérationnel plus souple, les avantages compétitifs liés à l'utilisation du numérique exigent souvent une puissance de stockage rapidement adaptable. C’est notamment le cas pour le big data et les objets connectés. Ces deux innovations requièrent en effet le stockage, la transmission (dans le cas des objets connectés) et l'analyse de très grandes masses de données, le tout en un temps record. Or les serveurs informatiques physiquement présents dans l’entreprise ne permettent pas une telle flexibilité.

Sans cloud computing, pas d’objets connectés

Le cloud computing, en revanche, offre cette possibilité. Les données sont hébergées sur des serveurs externes, à distance. Parmi les plus grands fournisseurs d’hébergement mondiaux, on trouve Amazon, Google, IBM et Salesforce.