Le crowdfunding en 3 points clés

Comprendre le crowdfunding en 3 points clés

  • Expertises
  • Temps de lecture: 2 min

Le principe ? Permettre à tous d’investir, via une plateforme web dédiée, dans un projet encore en gestation. Explications.

Le crowdfunding, un moyen pour tester un concept

Utilisé principalement par les start-up, le financement participatif permet à des centaines, voire des milliers de personnes, d’investir dans un projet en phase d’amorçage. Via une plateforme internet spécifique, n’importe quel particulier peut ainsi investir en capitaux propres dans un projet en développement. Bien sûr, les fonds unitairement versés sont faibles. Mais multipliés par le nombre de participants, une entreprise peut rapidement trouver plusieurs dizaines voire centaines de milliers d'euros. De quoi se lancer, tester son concept/produit/service et attirer dans un second temps les investisseurs en capital-risque.

crowdfunding

Le crowdfunding, pour les start-up mais pas que !

Logiquement, le secteur privé « classique » est majoritairement concerné. Les startups sont les entreprises qui ont le plus recours à ce mode de financement. Et ce, pour deux raisons. Elles ont par nature besoin de capitaux en phase d’amorçage. Et elles sont porteuses de projets innovants, à fort potentiel, et donc aptes à séduire de nombreux investisseurs. Autre exemple, le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire surfe également sur la vague du financement participatif. Plusieurs plateformes uniquement dédiées à l’ESS ont ainsi vu le jour en 2013. Enfin, la dernière tendance à émerger concerne le crowdfunding immobilier. Il permet aux investisseurs particuliers d’investir collectivement dans la pierre.

Les premières pierres législatives

Lors des premières assises du financement participatif qui ont eu lieu en France le 30 septembre 2013, Fleur Pellerin, la ministre déléguée aux PME et à l'économie numérique, avait présenté un 1er projet de réglementation.

Le gouvernement souhaitant appliquer rapidement un cadre réglementaire au crowdfunding, les choses devraient évoluer dans les prochaines semaines. Le 14 février prochain, la Ministre devrait présenter son projet au Gouvernement, projet qui semblerait avoir remporté l’adhésion des acteurs du secteur.