Le pôle de compétitivité EMC2 fête ses dix ans

Devenu l'animateur du label « Jules Verne Manufacturing Valley », le pôle de compétitivité Emc2 soutient depuis dix ans l'émergence de nouvelles technologies avancées de production. Une stratégie visant à dessiner l'usine de demain.

EMC2-(photo-F-Thual)

(photo :© F.Thual)

Né en 2005 autour d'une poignée d'industriels de renom (STX, Airbus, DCNS...), le pôle de compétitivité EMC2 s'est ancré sur le territoire ligérien et a jeté des passerelles entre la recherche académique, l'entreprise (PME, ETI et grands groupes industriels) et des disciplines (aéronautique, navale, énergie, transport terrestre) jusque là peu habituées à travailler ensemble.

Un nouvel écosystème du savoir-produire

Résultat, EMC2, c'est aujourd'hui 300 adhérents dont 70 % de PME. En dix ans, 325 projets de R&D participatif ont été lancés pour un montant total de 1,6 milliard d'euros, dont 435 millions d'euros financés par des interventions de l'Etat, de la région des Pays de la Loire et de Nantes Métropole. Soit une cinquantaine de projets collaboratifs par an. Pour la seule année 2014, 150 projets ont été en émergence, tandis que 50, dont 10 issus de PME, ont été labellisés pour un montant d'investissement global de quelque 278 millions d'euros.

Mais surtout, en 10 ans, EMC2 a accouché d'un véritable écosystème expert du savoir-produire en France, réuni depuis 2012 sous la marque « Jules Verne Manufacturing Valley ». Outre le pôle de compétitivité, installé aux abords de la zone aéroportuaire de Nantes Atlantique, la marque réunit plusieurs institutions, dont l'Institut de Recherche Technologique Jules Verne, créé en 2012, et les Technocampus composites et Ocean - l'inauguration de ce dernier étant prévue en juin prochain. Toutes ces institutions sont tournées vers la recherche et le développement. De même, la marque comprendra bientôt une usine-école et un fablab. Enfin, elle organise des évènements internationaux, comme le « Manufacturing Thinking ». Ce rendez-vous international d'industriels pour penser le « manufacturing autrement » aura lieu à Nantes, les 22 et 23 juin prochains.

Conquête internationale

Reconnu nationalement, ce pôle, qui dessine les technologies de production de l'usine du futur, veut désormais rayonner et multiplier les partenariats à l'international. Il souhaite également commercialiser les quelque 55 technologies développées depuis dix ans, le tout afin de valider définitivement le business modèle de la « Jules Verne Manufacturing Valley ». C'est bien là tout l'enjeu de la prochaine décennie.

 

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#BonChiffre : +25 %, c’est l’augmentation des implantations de #startups françaises à l’international en 2017 ! L'i… https://t.co/CdEu4gwup2

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.