Bpifrance lance l’événement « ETI 2020 », dont la première manifestation se tiendra le 3 juin à Paris. Cette journée est le prolongement national des échanges noués par Bpifrance avec les ETI lors d’ateliers en régions. Jean-Yves Gilet de la direction ETI/GE de Bpifrance, est l’un des instigateurs de ce mouvement. Il nous explique pourquoi Bpifrance va à la rencontre de ces entreprises. Interview.

Directeur exécutif Bpifrance ETI/GE

  

Jean-Yves Gilet, directeur exécutif Bpifrance ETI/GE :

« Le programme ETI 2020 va permettre de mieux connaître les ETI, d’aller à leur rencontre et de partager avec elles. »

Pourquoi organiser un événement pour les ETI ? 

Jean-Yves Gilet : Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sont une fraction importante de l’économie française. Même si elles sont peu nombreuses – 3 500, 4 500 si l’on compte les filiales des grandes entreprises étrangères –, elles représentent 28 % de l’effectif salarié en France, 35 % de l’export, elles portent 26 % de l’effort R&D… C’est donc un noyau important de la croissance en France.

Au cœur de ce programme ETI 2020, il y a les trajectoires de croissance d'ETI. Et nous avons voulu mixer l'idée de trajectoires et d'enjeux business. D'où les 3 thématiques : la révolution numérique, la croissance verte ou encore l’export vers Afrique. Nous avons besoin de parler de projets et d'avenir avec les ETI. Notre rôle est de susciter l'envie d'investir. Mais cela ne passe par des injonctions, cela passe par la perception d'opportunités à saisir pour leur croissance.

Qu’est-ce qu’un tel événement peut apporter aux ETI et à Bpifrance ?

Jean-Yves Gilet : Pour les entreprises, l’événement ETI 2020 est l’occasion de mieux connaître Bpifrance, car Bpifrance représente aussi l'opportunité de partager un réseau qui peut créer du networking qui leur manque au quotidien. Un dirigeant d'ETI est souvent assez seul. Et puis cette catégorie statistique d'ETI est récente, il y a donc un besoin de créer de l'appartenance et en même un besoin pour les dirigeants d'ETI de se reconnaître dans cette catégorie à travers leurs pairs.

Bpifrance organise sa première rencontre des ETI. C'est un événement destiné à s'inscrire dans la durée. cet événement donne à Bpifrance la possibilité de rencontrer ces entreprises, de se positionner comme partenaire en fonds propres, en crédits, et de nouer des partenariats pour les aider dans leur développement.

Est-ce la première fois qu’un tel événement est organisé pour les ETI ?

Jean-Yves Gilet : Oui, c’est la première fois qu’il y a un évènement de cette envergure, avec une action systématique dans les régions. Et c’est également probablement la première fois qu’on leur parle de fonds propres avec autant de proximité !

Qu’attendez-vous de la journée nationale du 3 juin dans le prolongement votre tour de France des ETI ?

Jean-Yves Gilet : Nous voulons faire du 3 juin, une journée de célébration des belles entreprises ! Créer des vrais échanges et asseoir la communauté ETI Bpifrance, porteuse d’avenir pour la France, pour les ETI et pour Bpifrance.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

L'objectif du #VTE ? Réunir deux univers qui ont deux besoins différents : Les #PME et #ETI ayant des difficultés à… https://t.co/KlS5SQoSps