Le projet de « Speed data » se poursuit en Aquitaine

Avant sa récente fusion avec le Limousin et le Poitou-Charentes, l'Aquitaine - en partenariat avec l’État - s'est lancée dans le soutien du projet intitulé « Speed data » en 2013. Ce dernier consiste à développer une plate-forme de cloud computing pour analyser plus rapidement des données.

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min
Big Data

Si le Big Data a envahi notre quotidien, encore faut-il, pour en tirer des conclusions adéquates, pouvoir traiter rapidement, et surtout, avec pertinence, cette masse de données. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet « Speed data » cofinancé par le conseil régional d'Aquitaine et l'État. L'objectif ? Le développement d’une plate-forme d’analyse décisionnelle en mode SaaS (logiciel en tant que service), afin d’analyser et d’optimiser les Big Data émises hors ligne ou provenant du web, le tout en quelques secondes.

Un partenariat public-privé pilote le projet

Le projet « Speed data » est développé par AT Internet - une société girondine spécialisée dans le Digital Analytics (audience des sites web, stratégie numérique…) - et le Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI). La collaboration entre les deux partenaires est bien avancée. En octobre dernier, le projet est entré dans sa seconde phase, destinée aux travaux de prototypage. Le lancement d’une plate-forme prototype est ainsi prévu début 2017. Les premiers utilisateurs de cette future innovation seront la communauté scientifique et les clients d’AT Internet, a déclaré la société, qui emploie 170 personnes à travers le monde.