Le secteur des énergies renouvelables, fournisseur mondial d’emplois

En matière de création d’emploi, les énergies renouvelables, désormais, ça compte. Selon le rapport 2014 de l’Irena (Agence internationale pour les énergies renouvelables), le secteur représentait fin 2013, près de 6,5 millions d’emplois dans le monde.

La Chine en tête

C’est la Chine qui, grâce au photovoltaïque, arrive en tête du palmarès avec 2,6 millions d’emplois, suivi par le Brésil (0,89 million) et les États-Unis (0,62 million). L’Europe, quant à elle totalise 1,24 million d’emplois issus de ce secteur, et c’est l’Allemagne qui mène la danse (0,37 million) suivie par l’Espagne (0,11 million). « Le secteur prouve qu’il n’est plus seulement une niche mais est devenu un employeur significatif dans le monde », s’est exclamé Adnan Z. Amin, le directeur général de l’Irena au vu des conclusions du rapport.

En France, une priorité

Les énergies renouvelables figurent en tête des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle lancés par le gouvernement. Le solaire photovoltaïque, l’éolien en mer, la biomasse et les énergies marines font ainsi partie des priorités. En 2012, le Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) estimait possible la création dans l’Hexagone de 125 000 emplois supplémentaires directs et indirects d’ici l’année 2020, soit un total de près de 225 000 emplois dans le secteur.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil