Management : le télétravail se généralise

Toutes les semaines, Bpifrance sélectionne pour vous un chiffre qui (a) fait l’actualité.  Aujourd’hui, nous nous intéressons au télétravail.

Une étude de Malakoff Médéric Humanis révèle que 29 % des salariés du privé se sont essayés au télétravail en 2018, une formule de plus en plus prisée en France (+ 4 points en un an), qui réduit son retard sur les pays scandinaves. Cette croissance se manifeste principalement dans les entreprises qui pratiquaient déjà le travail à distance, grâce à des managers de plus en plus convaincus.

Le télétravail en France, qu’est-ce que c’est ?

L’étude prend en compte deux types de travail à distance : le télétravail tel qu’il peut être formalisé dans le contrat de l’employé, et le travail en mobilité. Où sont les télétravailleurs quand ils ne sont pas au bureau ? Sans surprise, 9 sur 10 travaillent chez eux, 61 % disposant d’une pièce spécialement aménagée ; mais beaucoup partagent aussi leur temps entre plusieurs lieux. Ainsi, 35 % disposent d’un second bureau fourni par leur entreprise, 21 % préfèrent les espaces de co-working ou les cafés, 15 % sont chez un client, et 11 % travaillent dans les transports, entre deux rendez-vous.

En moyenne, les salariés qui profitent de cette forme de travail passent 7 jours par mois en dehors des locaux de l’entreprise. Sur 10 télétravailleurs, 6 travaillent hors du bureau moins de 4 jours par mois, 2 en profitent plus d’un jour par semaine, et 2 sont en télétravail complet, tous les jours de la semaine.

Près de 80 % des employés ayant eu l’occasion de pratiquer le télétravail s’en disent satisfaits. Parmi les avantages cités, arrivent en tête :

  • Une meilleure autonomie et plus de confiance de la part de l’employeur (90 % des sondés) ;
  • Une efficacité renforcée et une capacité de concentration améliorée (89 %) ;
  • Une diminution de fatigue et un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle (85 %) ;
  • Des économies, notamment sur les temps de transport (84 %).

Télétravail : tout le monde y gagne ?

Si presque 30 % des salariés français télétravaillent, 50 % des emplois seraient incompatibles avec cette formule, du fait même de leur pratique. Restent donc 20 % des employés, dont les dirigeants ne sont pas encore convaincus par cette forme de travail. Les arguments principaux de ces dirigeants : la sécurité informatique, des managers réfractaires, des contraintes administratives et la remise en cause de la hiérarchie.

À l’échelon des managers, cependant, 55 % se disent favorables au télétravail. Plus impressionnant encore, cette part s’élève à 83 % chez ceux qui ont déjà expérimenté le télétravail. Les managers défavorables avancent de potentiels problèmes d’organisation et de gestion des équipes. De leur côté, ceux qui y sont favorables et qui le pratiquent déjà avancent une plus grande autonomie de leurs collaborateurs, un lien de confiance renforcé et plus d’efficacité. Finalement, seuls 18 % d’entre eux évoquent de réelles difficultés de mise en œuvre du télétravail.

Un point est cependant souligné par les managers : le besoin de formation ! Le management à distance n’est pas une activité qui s’improvise, il doit être pensé à l’échelle de l’entreprise. En revanche, ils sont aussi 84 % à voir le télétravail comme une opportunité de repenser leur façon de déléguer et de contrôler les tâches, ainsi que les dynamiques de travail en général.

Sources : Étude : où en est le télétravail en France ?, Malakoff Médéric Humanis

A propos du chiffre de la semaine

Le chiffre de la semaine, c’est un chiffre sélectionné pour vous chaque semaine par nos équipes. Issu de l’actualité, il porte sur des thèmes relevant de l’entreprise, tels que le financement, l’investissement, l’internationalisation, l’innovation, le développement durable, la transition numérique…

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

.@clem_piazza de @inmemori_fr sera à Bpifrance #InnoGénération 5, et vous ? 👉 https://t.co/CPLhqomcrC https://t.co/T9vG74xeDR