Partie d’une simple idée lancée au comptoir d’un coffee shop, la société Maxicoffee est devenue leader de la vente de café sur Internet en France. La PME a désormais des projets d'expansion internationale.

Maxicoffee avait au moins deux raisons de connaître... l'échec : un business plan peu porteur et des analystes qui misaient surtout sur l’explosion du marché de la dosette, dans le sillage du géant Nespresso… « On a à peu près tout fait à l’envers », concède volontiers Jean-Charles Krompholtz, président de Maxicoffee. Et pourtant, la société a réussi !

Elle est née il y a dix ans d’un hasard : un café pris dans le coffee shop de Fabien Folio, sur le Bassin d’Arcachon. L’idée de Maxicoffee - spécialisée dans le e-commerce de cafés et de machines à café - germe alors, puis se renforce lorsqu'un torréfacteur local, Lionel Galut, rejoint le duo. Le site de e-commerce naît bientôt à La Teste-de-Buch, à quelques kilomètres de l’océan. Progressivement, l'offre s’étoffe, jusqu’à compter comme aujourd’hui plus de 5 000 références, cafés très pointus et machines pour les professionnels comme le grand public.

Double approche

Maxicoffee dépasse aujourd'hui les 80 salariés et a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de plus de 30 millions d’euros. La société revendique également un portefeuille de 400 000 clients, amateurs de café éclairés. Elle a gardé une double approche : un côté très artisanal, celui des métiers du café et de la torréfaction, associé au web et au commerce en ligne. Après avoir créé son École du café dans ses murs, afin de former les professionnels et les sensibiliser à son offre, Maxicoffee s'apprête à ouvrir un concept store / coffee shop, tout en préparant son expansion internationale - à ce jour, le site livre en France, en Suisse et en Belgique - programmée pour 2018. Pour commencer, le site va être décliné en anglais et en allemand, mais c'est tout ce qu'accepte de dévoiler le dirigeant de Maxicoffee pour le moment ! Quant à l'année 2019, elle signera un déménagement dans des locaux de 10 000 m2 à Lacanau-de-Mios, nécessitant un investissement de 10 millions d’euros.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

Venez découvrir l'@usineextra du 22 au 25/11 au @GrandPalaisRmn : une usine grandeur nature !… https://t.co/PzvbNQpci0

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.