Nouvelle France Industrielle : Un bel avenir pour la filière du bois

Le plan global de la Nouvelle France Industrielle se met progressivement en place. Des 34 mesures stratégiques définies par le gouvernement, c’est la filière bois qui est, à son tour, mise en avant.

  • Actus
  • Temps de lecture: 1 min

Produits à haute valeur ajoutée

Le plan « Industrie du bois » entend rendre la filière plus compétitive en promouvant l’usage des ressources forestières sous toutes leurs formes : de la construction d’immeubles à la confection de produits à haute valeur ajoutée, en passant par l’architecture et le design d’intérieur. Dans le même temps, un comité stratégique de la filière bois vient d’être mis en place avec pour mission d’élaborer un « contrat de filière » d’ici cet été. Il devrait permettre de lever certains obstacles techniques et réglementaires dans l’utilisation du matériau.

Couleur locale

Si l’ambition est nationale, le plan devrait également comporter une forte connotation locale. Ce dernier se déclinera en région et soutiendra les industriels locaux qui décideront d’en suivre la logique. Il s’agit « de développer une offre immeuble bois en France qui fasse intervenir une majorité d’acteurs locaux », confirme Frank Mathis, PDG de Mathis SA, l’un des deux pilotes du plan « Industries du bois » avec Dominique Weber, PDG de Weber Industries.
Pour l’heure, la filière bois, en France, représente 50 milliards d’euros de chiffres d’affaires et 450 000 emplois mobilisés.