Outre-Mer : un prêt pour aller loin

Lancé en 2017, le Prêt de Développement Outre-Mer a fait peau neuve cette année afin de mieux soutenir la croissance des petites et moyennes entreprises ultra-marines. 

Entrepreneurs, pour vous aider à aller loin, on regarde toujours votre projet de prêt. Grâce à la nouvelle convention de partenariat signée en juillet dernier par Annick Girardin, Ministre des outre-mer et Anne Guérin, Directrice exécutive en charge du financement et du réseau chez Bpifrance, le Prêt de Développement Outre-Mer évolue. Ainsi, pour mieux soutenir la croissance des petites et moyennes entreprises, le dispositif s’ouvre aux entreprises de moins de 3 ans, dans les Départements et régions d’outre-mer (DROM : Martinique, Guyane, Guadeloupe, La Réunion et Mayotte), mais également aux entreprises situées dans les Collectivités d’outre-mer (COM : Polynésie française, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna) et en Nouvelle-Calédonie. Le montant maximum du prêt, pour les sociétés de plus de 3 ans, est quant à lui relevé à 750 000 €.

Mieux accompagner les entreprises ultra-marines

D’un montant compris entre 10 000 € et 750 000 €, ce prêt est proposé sur une durée modulable de 2 à 7 ans, avec un différé d’amortissement pouvant aller jusqu’à 2 ans. Aucune garantie sur les actifs de l’entreprise ou sur le patrimoine du dirigeant n’est exigée. Enfin, il est nécessairement adossé à un financement bancaire de même montant.

Ils voulaient aller loin, on a regardé leur prêt

  • Enzo recyclage

Sans Enzo Recyclage, Mayotte ressemblerait à un dépotoir. Spécialisée dans la collecte, le tri, le conditionnement et l’export de déchets industriels, cette entreprise basée à Mamoudzou réalise la première étape avant la valorisation ou le recyclage des rebuts. Elle dépollue et traite également les véhicules hors d’usage. Disposant d’un centre de tri, de collecte et de destruction des déchets, Enzo Recyclage emploie 30 personnes et réalise 2,4 M€ de chiffre d’affaires.
 Pour aider l’entreprise à investir dans de nouveaux matériels et soutenir sa trésorerie, Bpifrance a accordé à Enzo Recyclage un Prêt Outre-Mer et lui a apporté sa garantie.

  • Gazdom

Si l’on arrive à se rafraîchir (un peu) au Antilles et en Guyane, c’est en partie grâce à l’entreprise Gazdom, dont le siège social se trouve en Martinique. Spécialisée dans la fabrication, le conditionnement et la distribution et fluides frigorigènes destinés aux professionnels, Gazdom ne se cantonne pas qu’au froid. Cette société développe aussi ses compétences dans le domaine de la soudure, des gaz industriels ou du recyclage des déchets. Gazdom, qui compte 5 salariés, a été lauréate du Réseau Entreprendre Martinique en 2015. La filiale Guadeloupe de la société a, elle, été lauréate en 2017.
Dans le cadre de son développement, l’entreprise a bénéficié d’un Prêt Outre-Mer pour financer ses investissements immatériels et l’augmentation de son besoin en fonds de roulement.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil