Pinette révolutionne la production de pièces composites

L’entreprise chalonnaise, spécialisée dans la fabrication de machines industrielles, a développé une ligne de production de 30 mètres de long permettant d’augmenter sensiblement les cadences de production des pièces composites.

  • Etudes
  • Temps de lecture: 1 min

Produire des pièces composites en un temps record ? Tous les industriels en rêvent ! Et voici que le rêve s'apprête à devenir réalité... Baptisée Quilted Stratum Process (QSP), l'innovation, qui prend la forme d'une ligne de production de 30 mètres de long, permet de produire des pièces composites à la minute. Et la nouvelle machine, totalement automatisée, divise le temps de production par dix ! De quoi offrir des réductions de coûts substantielles aux industriels qui l'utiliseront. 

QSP a été conçue par Pinette Emidecau Industries (PEI) en collaboration avec le Cetim de Nantes (Centre technique des industries mécaniques), et deux autres sociétés françaises : Loiretech et Compose. Cette innovation - une première mondiale - a nécessité trois ans de recherche et développement, autrement dit 35 000 heures de travail et un investissement de 5 millions d’euros.

Des débouchés pour l’industrie aéronautique

Si QSP n’est pas encore commercialisée, cela devrait intervenir d’ici à deux ans, en particulier pour l’industrie aéronautique. Des discussions sont actuellement en cours avec des groupes allemands, chinois, japonais et français qui pourraient être intéressés par QSP, dans le but de diminuer leur temps de production. Son prix de vente se situera dans une fourchette de 2 et 10 millions d’euros. PEI - qui dispose de filiales en Allemagne, aux États-Unis et au Japon - réalise 33 millions de chiffre d’affaires annuel, dont 80 % à l’international. Son ambition est de parvenir à 50 millions d’euros dans cinq ans… Après avoir divisé le temps de production, la machine miracle devrait multiplier les revenus !