Jeudi 3 septembre, le gouvernement a officialisé le Plan de relance de 100 milliards d’euros destiné à redresser l’économie suite à la crise du Covid-19.

100 milliards d’euros. C’est le montant consacré au plan « France relance », présenté le jeudi 3 septembre en conférence de presse par le Premier ministre Jean Castex. Ces 100 milliards d’euros s’ajoutent aux 470 milliards d’euros mobilisés par le gouvernement depuis le mois de mars pour financer les mesures d’urgence destinées aux entreprises et salariés touchés par la crise du Covid-19. Le plan de relance compte 70 mesures et s’organise en trois volets. Voici ce qu’il faut en retenir.

100 milliards d’euros répartis en 3 volets

Volet Ecologie 

Montant : 30 milliards d’euros
Objectif : accélérer la conversion écologique de l’économie française
Mesures :

  • rénovation thermique des bâtiments
  • aide à la décarbonation de l’industrie
  • bonus écologique
  • prime à la conversion pour l’achat d’un véhicule propre
  • développement des transports en commun
  • transformation du secteur agricole
  • recherche et l’innovation pour le développement de technologies vertes
  • nouveaux produits Climat de Bpifrance

Volet Compétitivité

Montant : 35 milliards d'euros
Objectif : favoriser le développement d’activité à forte valeur ajoutée en France et créer des emplois
Mesures :

  • baisse des impôts de production
  • investissement massif dans les technologies d’avenir (technologies vertes)
  • renforcement du soutien à la recherche
  • formation
  • développement de compétences
  • valorisation des savoir-faire nationaux existants
  • Mise à niveau numérique des TPE, PME et ETI
  • Mise à niveau numérique de l'Etat et des territoires : identité numérique, numérisation des services publics (écoles, justice, culture)

Volet Cohésion

Montant : 35 milliards d'euros
Objectif : éviter la hausse des inégalités en France
Mesures :

  • accompagnement vers l’emploi des jeunes et des plus vulnérables, dont les personnes en situation de handicap
  • sauvegarde de l’emploi (dispositifs d’activité partielle et de formation)
  • soutien aux personnes précaires (majoration de l’allocation de rentrée scolaire, hébergement d’urgence, plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté)
  • cohésion territoriale

Bpifrance mobilisée pour la relance

Dans le cadre du Plan de relance, l’Etat a confié plusieurs missions à Bpifrance :

  • mobiliser 2,5 milliards d’euros en financement direct sur la durée du plan de relance pour accompagner et financer la transition énergétique et écologique des entreprises
  • intensifier son action auprès des fonds à thématique greentech et TEE, en déployant près de 45 M€ par an, soit plus de 300 M€ de fonds propres annuels au service des investissements verts, en prenant en compte l’effet de levier
  • création d’une aide financière de 8 000€ versée par Bpifrance pour le compte de l’Etat pour les 1 000 premiers VTE « verts »
  • mobiliser le Fonds de cohésion sociale
  • soutenir l’innovation des startups deeptech avec des aides pour le quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4)
  • le soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile, doté de 200M€
  • le soutien aux investissements de modernisation de la filière aéronautique, doté de 100 M€
  • le développement industriel dans les secteurs critiques, doté de 100 M€
  • l’accélération de projets territoriaux d’industrie, dotée de 150M€
Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil