Podcast : 89 % des auditeurs pensent que ce moyen de communication est adapté aux marques

Les marques sont de plus en plus nombreuses à tenter l’aventure du podcast pour se rapprocher de leur audience et en conquérir de nouvelles. Si les auditeurs y voient un bon moyen de communication, les marques doivent trouver la bonne recette pour convaincre.

Le son crée de la proximité. Les marques, qui cherchent à se rapprocher un peu plus de leurs cibles l’ont compris. Elles sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans le podcast natif. Jeunes, connectés, influents et difficiles à atteindre pour les annonceurs, les auditeurs de podcast représentent un public précieux. Selon un sondage réalisé par Havas et le CSA en septembre 2019, 89 % d’entre eux pensent que le podcast est un moyen d’expression et de communication adapté aux marques.

Un public jeune et citadin

Près de 4 millions de Français écoutent des podcasts natifs. Un nombre qui devrait évoluer au cours des prochaines années et qui démontre que ce n’est pas qu’une simple tendance. Parmi eux, 58 % ont moins de 35 ans et 69 % vivent dans une ville de plus de 100 000 habitants. Une cible privilégiée pour les marques qui n’arrivent plus à convaincre ce public. La chaîne TF1 a décidé de tenter l’aventure en proposant cinq offres présentées par ses animateurs phares comme Nikos Aliagas ou Denis Brogniart, en lien avec leurs émissions. La marque explique que « le podcast permet au groupe TF1 de renforcer encore davantage sa proximité avec son public ».

Au-delà de créer de la proximité, le public audio est fidèle et passionné par ce qu’il écoute. « La puissance de la voix permet de créer un lien fort entre l’auditeur et l’animateur du podcast. Ce lien donne lieu à la création de véritables communautés (et donc audiences) quand bien même elles regroupent 20 000 ou 200 000 personnes. Elles sont toujours aussi attentives et qualitatives puisque pour une campagne de sponsoring, c’est l’animateur du podcast qui recommande personnellement la marque et le service », explique à La Réclame Matthieu Stefani, animateur du podcast Generation Do It Yourself.

Différents moyens pour atteindre sa cible

Les marques disposent de plusieurs solutions pour se lancer. Elles peuvent décider de sponsoriser un programme audio. Le plus souvent, elles investissent sur plusieurs épisodes pour s’inscrire dans un temps long et ainsi profiter de la fidélisation des auditeurs. Elles peuvent aussi miser sur le podcast de marque, le brand content. C’est le cas de Birchbox avec son podcast « Regard », qui a su s’adapter aux codes du son digital, en s’associant à la plateforme Louie Media. Si certaines marques n’atteignent pas leurs objectifs, c’est parce qu’elles se sont lancées rapidement, sans prendre conscience des enjeux. « Une marque doit prendre du recul si elle souhaite se lancer, et se comporter comme une rédaction : c’est-à-dire avec une ligne éditoriale, une équipe dédiée », affirme Matthieu Stefani.

Bpifrance fait du bruit en proposant deux podcasts inédits

  • Servir l’avenir : l’émission qui répond aux questions sur de grandes thématiques grâce à l’avis d’experts.
  • Gardez le cap : le podcast quotidien de Bpifrance pour préparer le monde d’après !
Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil