Poisson d’avril : la pêche aux innovations

En boîte de conserve, en mer ou encore au bout d’une ligne, pour ce 1er avril, on a décidé de vous faire aimer le poisson. Et ce n’est pas une blague !

Si l’origine exacte du « poisson d’avril » reste discutée, une des théories voudrait, qu'autrefois, au début du mois d'avril, la pêche était interdite pour respecter la période de reproduction des poissons. Pour se moquer des pêcheurs inactifs, des farceurs leur offraient de faux poissons.
Aujourd’hui, des entreprises innovent pour préserver cette ressource. 4 exemples à suivre. 

La Belle-Iloise conserve le goût 

« J’ai décidé de transformer mon entreprise et de transformer les hommes, les individus qui la composent pour aller vers cette grande cause qui est de sauver la mer, de sauver les océans, de préserver la ressource, de changer l’avenir ou en tous cas, d’y contribuer » Caroline Le Branchu, directrice générale de La Belle-Iloise
 

Installée à Quiberon depuis 1932, cette conserverie familiale compte aujourd'hui un restaurant à Nantes, un bar à sardines à Paris, un site marchand et près de 80 boutiques en propre, la plupart en bord de mer.

Aqualande : le bien-être du poisson

« Nous avons une responsabilité vis-à-vis de notre territoire. Et nous nous devons de préserver les ressources naturelles pour les exploiter le plus longtemps possible » Stéphane Dargelas, directeur commercial et marketing du groupe Aqualande.
 

Créée en 1981 pour revitaliser la région, la coopérative des Aquaculteurs Landais est devenue le leader européen de l’élevage de truites, de la sélection en aquaculture d’eau douce et marine et de la production de truite fumée. Le tout, en faisant de la préservation de l’environnement sa priorité.

Fiiish : passion pêche

« Nous avons à cœur une certaine approche sociétale, notamment dans le respect des ressources » Frédéric Orlach, gérant et co-fondateur de Fiiish.
 

Derrière les trois « i » de Fiiish, se cachent « l’Instinct du pêcheur, l’innovation et l’intelligence ». Cette PME brestoise créée en 2010 conçoit et distribue des leurres innovants pour la pêche récréative et sportive. L’entreprise prône, depuis ses débuts, une pêche responsable et valorise la protection de la ressource afin que les générations futures puissent aussi profiter de cette passion. 

Ecocean reconstruit les écosystèmes marins

« Nous avons développé des solutions concrètes et opérationnelles pour remettre des poissons dans la mer ou remettre des habitats au sein des écosystèmes marins ». Gilles Lecaillon, président d'Ecocéan.
 

L’action de cette jeune entreprise innovante consiste à sauver une proportion de jeunes poissons avant leur prédation, à les élever puis à les relâcher en milieu naturel. Depuis 2003, Ecocéan participe à la reconstruction des écosystèmes marins et favorise une gestion durable de la ressource marine en menant des projets partout dans le monde.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Découvrez les solutions de financements de vos partenariats tech internationaux jeudi 25/04 à 11H ! Une subvention… https://t.co/K4ifoWlXnC