Pour Michel Giannuzi, la liberté d’entreprendre contient toujours une prise de risque

Lors du Bpifrance Inno Generation, le 1er octobre 2020, Michel Gianuzzi, directeur général de Verallia, partage sa vision de l’entrepreneuriat sur la scène du Bang. Selon lui, l’entrepreneur est à l’image d’un marin sur son bateau, qui navigue librement mais peut rencontrer de brutales secousses au cours de sa traversée.  

Lors de BIG, le président de Verallia, Michel Giannuzzi, dévoile pourquoi il aime tant la mer, synonyme selon lui de liberté. Pour le dirigeant, mener une société, ça ressemble à gouverner un navire en pleine mer.  Comme l’océan, la vie d’un entrepreneur est ponctuée d’imprévus, de turbulences et peut passer d’un calme radieux à la tempête la plus violente. 

Une crise qui bouleverse les raisons d’être des entreprises 

La crise sanitaire a profondément changé la configuration du travail, notamment avec la mise en place du télétravail dans la majorité des secteurs d’activité. Un nouveau modèle qui remet en question « le sens du travail et la raison d’être des entreprises » explique Michel Gianuzzi. Pour le Directeur Général, la raison d’être de Verallia, leader mondial de l’emballage en verre, c’est « ré-imaginer le verre pour construire un avenir durable ».   

Un projet avec du sens lorsqu'on sait que « les emballages en plastique pèseront plus que les poissons de tous les océans en 2050 » selon la fondation caritative Helen Mc Arthur, qui était elle-même une grande navigatrice. 

Des valeurs fortes pour attirer les meilleures recrues 

Dans le groupe Verallia, quatre valeurs clés ressortent pour attirer les meilleurs éléments « l’attention portée aux clients, le respect des personnes, des lois et de l’environnement, le travail d’équipe/la responsabilisation et le sens du résultat » affirme le Directeur Général. Selon Michel Giannuzzi, la dernière valeur a pour objectif de promouvoir l’esprit d’entreprendre, une notion qui contient un certain risque. D’après lui, elle permet le droit à l’erreur afin de tirer les leçons de ces échecs et éviter ainsi de les reproduire.  

Michel Giannuzzi prône également la diversité des talents qui peuvent chacun être mis à contribution dans une entreprise. Il explique que « la vie de marin est difficile, rude, exigeante mais passionnante ». Elle inclut une grande liberté, mais implique aussi une grande responsabilité : « il faut ramener son équipage sain et sauf en ayant accompli sa mission » conclut le Directeur-Général. 

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil