Prêt à pousser, la start-up qui « ramène de l'étonnement en cuisine »

On le sait, à peine l’automne arrivé, les champignons pointent déjà le bout de leurs chapeaux. Cette année, pas besoin de courir les forêts pour les trouver. Prêt à Pousser et ses pleurotes colorés ont investi Bpifrance à l’occasion de la semaine du goût. L’occasion pour leur poser quelques questions.

  • Expertises
  • Temps de lecture: 2 min

1 - « Faire pousser des champignons à la maison », « le champignon en boîte » comment est née cette idée ? Comment êtes-vous passé de l’idée à la réalité ?

Kit à champignons

Faire pousser des champignons à la maison de manière très simple et très ludique c’est une envie de notre part de ramener de l’étonnement en cuisine ! Pouvoir participer à la pousse naturelle du champignon et constater le résultat très rapidement, c’est une expérience unique et particulièrement esthétique. Le produit final est beau, frais et surtout délicieux !
Au tout début, on faisait pousser des pleurotes sur un substrat composé de marc de café, que nous récupérions dans les cafés parisiens. Finalement, les pleurotes se sont montrés un peu plus difficiles que prévu et nous avons changé notre recette pour pouvoir proposer le meilleur produit possible. Aujourd’hui, nous travaillons avec un substrat composé de paille. Les pleurotes et les gourmands adorent !

2- Quelle place accordez-vous au goût dans la conception de vos produits ?

Evidemment le goût est primordial ! Nous accordons une grande place à l’esthétique du produit mais cela n’aurait aucun intérêt si le goût n’était pas au rendez-vous, et nos produits ont l’avantage d’être frais ! Aussitôt poussés, aussitôt dégustés.
Dans notre gamme de pleurotes par exemple, les trois variétés ont des saveurs très différentes. Pour nous, il est important d’étudier et de qualifier ces saveurs pour ensuite permettre à tous d’y goûter et de constater la différence.
 
Pour les aromates, c’est encore davantage ancré dans le produit en soi. Les herbes aromatiques ont leur saveur propre et sont aussi des exhausteurs de goûts lorsqu’elles sont intégrées dans un plat ou un dessert. Elles sont une infinie source de création culinaire pour venir surprendre le palais.

3- Après les champignons et les aromates, comment pensez-vous pouvoir encore surprendre les consommateurs ?

Lilo

Pour commencer, nous allons développer la gamme des aromates avec les sorties à venir de la sauge, l’aneth, différentes variétés de menthe et de basilic… Nous allons aussi développer des capsules de fleurs comestibles voire des petits fruits et légumes !
Il y a dans la nature une multitude de phénomènes qui suscitent l’enthousiasme et la fascination. Notre envie c’est d’apporter ces phénomènes jusque dans votre cuisine pour vous permettre de les observer en vrai… et d’y goûter !

On a commencé par les champignons, on poursuit par les aromates, mais on a encore beaucoup d’autres d’idées étonnantes en tête !