Qu’est-ce que c’est, le cloud ?

Dans la série #DansNotreJargon, Bpifrance vous explique un mot, un concept de l’écosystème entrepreneurial. Aujourd'hui, nous nous intéressons au cloud.

Le cloud. Un terme qui fait désormais partie intégrante du jargon d’aujourd’hui. Ces dernières années, l’utilisation du cloud ne cesse de se démocratiser à tel point qu’elle est devenue une norme, notamment à la suite de la crise du Covid-19. Pourtant, cette innovation, dont le nom laisse penser qu’elle « flotte » au-dessus de nos têtes, est en réalité plus complexe qu’elle n’y paraît. Pour tout comprendre du cloud, nous prenons de la hauteur pour aller voir ce qui se cache derrière ce nuage.

Une technologie aux usages multiples

Le cloud regroupe l’ensemble des solutions de stockage délocalisées dans un datacenter. Pour accéder aux serveurs, stockage, mise en réseau et autres logiciels, il suffit simplement de posséder une connexion Internet. Ainsi, plus besoin d’héberger des données localement sur votre machine via un disque dur, par exemple.

Cette technologie, pensée à la fin des années 50, connaît aujourd’hui davantage d’usages que jamais. On distingue les créneaux des applications cloud (SaaS), des plateformes cloud de développement et data (PaaS) et le cloud d'infrastructure (IaaS). L’IaaS est une offre de cloud computing où le fournisseur permet l’utilisation de ressources informatiques telles que le réseau, le stockage et les serveurs. Ainsi, plus besoin d’acheter sa propre infrastructure ou ses serveurs : l’utilisateur loue ceux des fournisseurs grâce à Internet.

Par le PaaS, le fournisseur vous donne accès à un environnement dans lequel vous pouvez développer, gérer et héberger des applications. Cela évite d’avoir à installer des ressources et du matériel sur site pour l’exécution d’une application. Enfin, le SaaS permet de bénéficier d’une offre de cloud computing dans laquelle le fournisseur vous donne accès à son logiciel basé sur le cloud.

C’est notamment grâce à cette dernière qu’à émergé le cloud gaming. Dans le secteur du jeu vidéo, le cloud est vu comme la technologie du futur. Grâce à lui, plus besoin de posséder une machine surpuissante, la puissance de calcul de serveurs distants permet de profiter d’une expérience dans les meilleures conditions à moindre coût.

Le nuage s’envole avec la crise

Alors que la crise du Covid-19 a impacté négativement de nombreux marchés, celui du cloud semble avoir bénéficié de cette année 2020 et des effets de digitalisation liés au confinement pour prendre davantage d’ampleur. Selon le cabinet Gartner, les dépenses dans les services du cloud public pourraient bondir de 18,4 % en 2021 et atteindre près de 305 milliards de dollars.

Les services de Saas sont les plus plébiscités avec 118 milliards de dollars de dépenses prévues en 2021. L’étude précise qu’en conséquence de la crise, 70 % des entreprises utilisant le cloud prévoient d’augmenter leurs dépenses dans ce secteur à l’avenir.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil