Quand les startups innovent en faveur de la transition écologique

De nombreuses startups font le pari de transformer nos comportements afin de réconcilier l’économie et l’écologie. Tour d’horizon, non exhaustif, de solutions innovantes pour accompagner la transition écologique.

Le développement durable ne connaît pas la crise et les startups l’ont bien compris. Depuis plusieurs années, elles sont nombreuses à proposer des solutions innovantes afin de faire de la transition écologique une réalité. Certaines ont même décidé d’essayer de changer nos comportements en matière de mobilité ou d’habitudes de consommation pour préserver la planète.

Une mobilité verte et plus durable

Les nombreuses levées de fonds de jeunes pousses évoluant dans le green business soulignent cette tendance. Début mai, la start-up parisienne Ze Way a récolté 15 millions d’euros pour développer sa solution de mobilité durable. Celle-ci se base sur la location longue durée de scooters électriques et le déploiement de stations permettant de recharger et changer les batteries en moins d’une minute. « Ce service débutera à Paris en septembre prochain et sera amené à se développer dans d’autres grandes villes françaises et européennes, notamment italiennes et espagnoles », affirme son fondateur Amaury Korniloff.

À Toulouse, ThirtyOne, créée par Christophe Baeza en 2013, a conçu un vélo électrique qui se recharge lors des phases de décélération. Au-delà des avantages écologiques, la jeune pousse se distingue également par son ancrage local important qui se caractérise par des circuits courts et une production Made in France. Après avoir tenté, à ses débuts, de séduire les collectivités locales et les particuliers, la startup profite du nouvel engouement des entreprises pour le vélo. Elle se tourne désormais vers les grands groupes et vient de remporter un contrat avec Airbus.

Vers une consommation plus raisonnée

De plus en plus de startup, comme Greenly, essaient également de changer nos habitudes de consommation. Fondée en 2019, par Alexis Normand, Matthieu Vegreville et Arnaud Delubac, la jeune pousse propose une application mobile incitant les consommateurs à réduire leur empreinte carbone émanant de leurs dépenses courantes. En accédant aux relevés bancaires, l’application peut calculer l’empreinte de différents postes budgétaires (électricité, eau, transports). Pour développer son service et devenir le Yuka du développement durable, Greenly a récemment levé 500 000 euros. Cette somme servira notamment à améliorer le fonctionnement de l’application et à mettre en place un système de cash back pour récompenser les utilisateurs les plus vertueux. « Nous voulons montrer qu'il existe toujours une alternative d'achat plus éco-responsable », explique Alexis Normand.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil