Quiz : Testez vos connaissances sur les tendances de l’innovation dans l’agroalimentaire

Bpifrance accompagne, finance et investit dans les entreprises qui innovent dans le secteur de l’agroalimentaire. Quelles sont les tendances que Bpifrance a soutenues en 2018 ? A vous de jouer ! 

Et si on parlait un peu alimentation de demainFoodtech, micro-organismes, microbiotes, usines du futur...les innovations de la filière de l’agroalimentaire foisonnent. Alors, pour vous faire patienter jusqu'au Festival des Innovations qui aura lieu lors de Bpifrance Inno Génération, on vous propose un petit récap’ des actions de Bpifrance en 2018 ! 

Quel a été le montant total accordé en 2018 par Bpifrance en faveur de l'innovation dans le secteur agroalimentaire ?

A. 95 M€ ; B. 72 M€ ; C. 114 M€ 

À votre avis ?
Partager cette carte
Il s'agit de la réponse A

Eh oui, 95 M€ - soit une hausse de 36 % - ont été accordés au secteur de l’agroalimentaire en 2018. 

Retour
D'après vous, quel est le trio qui a bénéficié le plus d’aides à l’innovation en 2017-2018 ?

A. La Nouvelle-Aquitaine, la région Sud et l’Ile-de-France ; B. Les Hauts-de-France, l’Ile-de-France et la région Sud ; C. L’Occitanie, les Hauts-de-France et l’Ile-de-France

Pas facile hein !
Partager cette carte
Réponse C

Le trio gagnant est l’Occitanie, les Hauts-de-France et l’Ile-de-France, avec respectivement : 7,8 ; 9,1 et ; 7,9 M€ accordés en 2017-2018

Retour
Selon vous, quel est le profil des structures ayant le plus bénéficié de soutien à l’innovation ?

A. Des PME de moins de 250 salariés ; B. Des ETI de moins de 500 salariés ; C. Des startups de moins de 5 ans d'existence

Alors, alors ?
Partager cette carte
La réponse A bien sûr !

Vous ne vous y attendiez pas, hein ? En effet, près de 90 % des entreprises soutenues par Bpifrance sont des PME de moins de 250 salariés. Et plus de la moitié d’entre-elles ont moins de 3 ans.  

Retour
A votre avis, quel est le défi de demain à relever par le secteur agroalimentaire ?

A. Avoir une alimentation constituée à 85 % de protéines du futur, d’ici 2040 ; B. Nourrir 9,7 milliards de personnes en 2050 ; C. Mettre au point la recette du hamburger qui ne fait pas grossir

Allez, un dernier petit effort, c’est bientôt fini 
Partager cette carte
Il s'agit de la réponse B !

D’ici 2050, le secteur de l’agroalimentaire espère pouvoir nourrir 9,7 milliards de personnes, tout en préservant les ressources de la planète.

Retour
Qu’est-ce que le flexitarisme ?

A. C’est une méthode de flexibilité au travail ; B. C’est un régime se basant sur l'exclusion de la viande ou du poisson ; C. C’est une pratique alimentaire qui consiste à limiter sa consommation de viande, poisson et autres « produits d’origine animale ».

Verdict ?
Partager cette carte
Réponse C !

Voilà de quoi vous coucher plus instruit ce soir ! Effectivement, un flexitarien est une personne qui limite sa consommation de viande, poisson et autres « produits animaux ».  

Retour

Le mot petit mot de la fin :

La part des financements dédiés aux jeunes entreprises a fortement progressé ces dernières années, avec l’essor de la foodtech française. Nous sommes très heureux des résultats atteints par les projets collaboratifs que nous suivons dans la durée comme Proleval, Algolife ou Défi blé dur. Protéines du futur et bioprotection des plantes sont deux tendances majeures de l’innovation, qui sont également au cœur du chantier DEMAIN de Bpifrance.”  

Ariane Voyatzakis, responsable du secteur agroalimentaire – Direction de l'innovation Bpifrance  

Documents
à télécharger
Téléchargements

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil