Principaux facteurs clés de succès des PME : innovation, international et taille de l'entreprise

La dernière enquête semestrielle de conjoncture des PME, réalisée par Bpifrance, met en avant la nécessité d'exporter et d'innover pour les entreprises. Découvrez et téléchargez cette enquête.

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min

Au premier semestre 2013, le monde des PME se partage plus que jamais en deux catégories :

  • les PME de plus de 20 salariés, dont beaucoup exportent, tirent leur épingle du jeu.
  • les plus petites PME, lorsqu'elles ne sont ni exportatrices ni innovantes (PME qui n’a pas créé de produit ou service innovant depuis 3 ans) anticipent une décroissance de leur activité.

Les PME dans leur ensemble enregistrent donc un ralentissement de leur activité, dans la continuation de l’exercice précédent.

Les chefs d’entreprise prévoient une baisse de 1,3 % en moyenne de leur chiffre d’affaires annuel, après un premier recul de 0,3% en 2012. Les PMI très exportatrices restent toutefois optimistes pour 2014.

L’activité progresse légèrement dans les services aux entreprises et le commerce de gros, diminue un peu dans l’industrie et s’affaisse plus sensiblement dans tous les autres secteurs.

Découvrez la 57e enquête de conjoncture

Cette enquête a été réalisée par Bpifrance à partir d'un échantillon de 4 413 entreprises.

Les principaux paramètres économiques et financiers – l’activité, l’emploi, la situation financière, les investissements et leur financement – ont été analysés dans les secteurs d'activité suivants : l’industrie, la construction, le commerce, les transports, le tourisme et les services.