Santé numérique : Bpifrance accélère l’émergence de solutions innovantes

Afin d’accélérer le déploiement de solutions de santé numériques innovantes, Bpifrance a lancé un dispositif reposant sur 3 piliers : le fonds Patient Autonome - pivot du dispositif - une communauté associant donneurs d’ordre et startups ainsi qu’un incubateur national d’entrepreneurs qui dévoile aujourd’hui sa première promotion.

Transformer le système de soins français par la digitalisation. Pour répondre à cet enjeu majeur, accentué par la crise sanitaire, Bpifrance a fait de l’accompagnement des entreprises innovantes dans le secteur de la santé numérique une de ses missions phares. En effet, si le marché français est en pleine croissance, en raison de l’épidémie de la Covid-19 mais aussi de l’évolution des besoins des patients et des soignants, celui-ci reste très fragmenté. Avec la mise en place d’un dispositif global au service des acteurs du secteur, Bpifrance vise donc le développement d’un écosystème solide et ambitieux.

1 dispositif, 3 piliers au service de la transformation du système de santé français

Au cœur du dispositif de Bpifrance se trouve le fonds Patient Autonome. Lancé en 2018, celui-ci investit, en phase d’amorçage et série A, dans des startups en santé digitale qui développent des solutions et produits répondant aux enjeux de santé publique. « Le rôle du fonds Patient Autonome est de faciliter l’accès des entreprises au marché de la santé et de fournir à ses acteurs des solutions numériques solides et pérennes. », explique Chahra Louafi, directrice du fonds. Depuis sa création, les équipes ont réalisé sept investissements au capital de startups de la santé numérique dont Willo (ex-Prodontis), Invivox, Incepto Medical, Doctoconsult (cédé à Qare), Lucine, Mila et Nouveal.

Pour aller un cran plus loin et accélérer le passage à l’échelle des jeunes pousses du secteur, Bpifrance, en partenariat avec l’Université de Paris, a aussi lancé l’incubateur national d’entrepreneurs en santé numérique. « L’objectif est de sélectionner des entrepreneurs, de les aider à gagner en vision en révisant l’ambition de la roadmap de leur entreprise et de promouvoir leurs solutions en santé numérique auprès des principaux acteurs du marché », ajoute Chahra Louafi. Grâce à un parcours d’accompagnement de leur dirigeant, les startups sélectionnées peuvent ainsi renforcer leur avantage compétitif. Le programme, d’une durée de six mois, a débuté en janvier pour les 6 lauréats de la première promotion et l’appel à projets pour le recrutement de la deuxième promotion est ouvert à partir du 15 avril jusqu’au 27 mai 2021.

Afin de compléter ce dispositif, Bpifrance vient d’annoncer la création d’une Communauté Santé Numérique. Celle-ci réunit les acteurs clés et « opérants » du secteur, et agit pour impulser des projets collaboratifs incluant des startups. Un premier projet Vivalto Santé et Harmonie Mutuelle, portant sur les soins de support en oncologie, est déjà lancé.

Les 6 lauréats de la 1re promotion de l’incubateur national d’entrepreneurs en santé numérique

Cayceo : solution complète d'hypnose médicale en réalité virtuelle pour la réduction du niveau d'anxiété et de douleur des patients. La startup propose aussi une régie autonome de pilotage de casques de réalité virtuelle pour administrer simplement et rapidement aux patients les bienfaits de l'hypnose.

Health For People : assistant santé qui utilise la connaissance médicale digitalisée pour automatiser la gestion de parcours de soins complexes, polypathologiques, en accompagnant le patient et en facilitant le travail des professionnels de santé.

Kiro : plateforme logicielle qui met à disposition des patients et des professionnels de santé un outil de communication des résultats de biologie médicale et fournit une aide au diagnostic et à la prise en charge réalisée à partir d'algorithmes d'intelligence artificielle validés médicalement.

Ludocare : thérapies digitales (robot connecté et application parentale DM de classe 1) qui accompagnent les enfants atteints de maladie chronique dans la bonne prise de leur traitement, améliorant ainsi l’efficience de ceux-ci en agissant sur l’observance thérapeutique de manière quantitative et qualitative.

Medicalib : plateforme de mise en relation entre professionnels de santé libéraux (infirmiers, sages-femmes et kinésithérapeutes) et patients pour l’organisation et la coordination de soins à domicile et en entreprise.

Sêmeia : solutions en ligne d’accompagnement des patients atteints de maladies graves ou chroniques, qui s’appuient sur l’IA pour collecter automatiquement les données (tension, résultats biologie, délivrance de traitement…) et identifier les patients à risque de rupture dans leur parcours pour améliorer la prise en charge et faire gagner du temps aux équipes médicales assurant le suivi.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil