Sclérose en plaques: Bpifrance accorde une aide à l’innovation de 1,3 million d’euros à la société Medday

La société de biotechnologies Medday a reçu de Bpifrance une avance remboursable de 1,3 million d’euros.

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min

L’approche originale de MedDay, société créée en 2011, consiste à traiter les maladies neurologiques en agissant sur le métabolisme cérébral. Cette approche est directement inspirée du domaine des maladies neuro-métaboliques héréditaires rares. Des résultats très prometteurs ont été obtenus avec le médicament MD1003 chez 23 patients atteints de formes sévères de sclérose en plaques.

En avril 2013, InnoBio, fonds géré par Bpifrance, spécialisé dans les biotechnologies, et Sofinnova Partners, un des leaders du capital-risque en Europe spécialisé dans les sciences de la vie, ont investi conjointement 8 millions d’euros dans la société.

Depuis cette levée de fonds, la société MedDay a lancé deux études de phase 3 sur la sclérose en plaques progressive qui ont débuté en novembre 2013 avec déjà 210 patients inclus dans 18 centres français. Elles sont complétées d’une étude auprès de volontaires sains (phase 1), de plusieurs études de toxicologie animale et d’une étude de transfert industriel, toutes indispensables pour compléter le dossier d’enregistrement du médicament.

Pour Frédéric Sedel, neurologue spécialiste des maladies métaboliques héréditaires, Président (CEO) de MedDay : « Nous sommes très heureux de la réactivité de Bpifrance qui nous a permis d’obtenir un financement supplémentaire crucial pour notre développement en un temps record. Ceci a été possible grâce à la qualité d’écoute de Marion Cassiau, notre chargée d’affaires Innovation, qui a très rapidement pris en compte les enjeux du programme et conduit l’expertise du dossier avec un grand professionnalisme ».