Secteur du paysage : innovant et écologique

Plus efficaces, moins coûteux, plus respectueux de l'environnement : les nouveaux matériels et procédés destinés à l'aménagement des paysages en France sont issus d'une innovation permanente. Objectif : une meilleure gestion des espaces naturels, mais aussi plus de sécurité en milieu urbain.

  • Actus
  • Temps de lecture: 2 min

Répondre aux enjeux environnementaux

Le secteur du paysage en France, ce sont aujourd'hui 28 000 entreprises qui réalisent 5,25 milliards d'euros de chiffre d'affaires ! Elles exercent une multitude de métiers : création et entretien de parcs et jardins ou terrains de sport, végétalisation, élagage, paysagisme d’intérieur… La présence du végétal est requise partout, pour répondre aux enjeux environnementaux, mais aussi pour améliorer l'espace urbain. Plus résistantes à la sécheresse, moins productrices de déchets, les installations végétales sont l'objet d'une innovation intense, pour s’adapter aux contraintes de la ville. Exemple : la société Jungle Art vient de créer un mur végétal acoustique, modulaire, qui réduit le bruit de 20 DB et habillera les maisons de demain. La société Maezad, pour sa part, imagine des sépultures paysagères, alternatives à la pierre tombale.

Économiser l'eau

L’amélioration de la gestion de l'eau est devenue un enjeu important. L’entreprise Solev a ainsi développé le système Groasis, un bac en matière plastique recyclable d'une contenance de 15 litres positionné sur le végétal. L'eau est conduite au sol par capillarité via une mèche, dotant ce bac d'une autonomie de deux mois lorsqu’il est plein, puis se remplissant au gré des pluies. Dans un tout autre contexte, pour contrer le vandalisme urbain, Sirev développe des buses d’irrigation sécurisées pour les zones d’engazonnement des tramways.

Une plateforme pour l'innovation dans le paysage

Les champs d’investigation ne s’arrêtent pas là : il reste encore des choses à imaginer pour améliorer les propriétés physiques du sol ou contrôler les organismes nuisibles émergents, comme la mineuse du marronnier ou le tigre du platane… Pour réduire la pollution par les pesticides, on recherche de nouvelles méthodes de désherbage respectueuses de notre environnement. Il y a aussi des progrès à faire pour améliorer la sécurité et la prévention des risques de pénibilité en ce qui concerne les travailleurs du secteur.

Pour accompagner tous ces développements, une plateforme d'expérimentations et de conseils techniques, Plante & Cité, a été créée à destination des entreprises du paysage. Son programme est labellisé « projet » du pôle de compétitivité du Végétal spécialisé, Végépolys. Et un Concours de l’innovation – Entreprises du paysage a été lancé cette année pour encourager les démarches innovantes !