Sensoria Analytics veille à la santé de votre cœur

Bpifrance valorise les solutions digitales qui contribuent à construire une société responsable et inclusive. Aujourd’hui, place à la Tech for Good avec l’entreprise Sensoria Analytics dédiée à la prévention des maladies cardiorespiratoires.

Simplifier la détection de maladies cardiovasculaires et éviter des accidents mortels. Sensoria Analytics développe depuis 2017 CardioSensys, une solution logicielle qui analyse en deux minutes chrono la saturation en oxygène dans le sang et le rythme cardiaque moyen. Elle en extrait sept signes vitaux quantifiables et observables sur une tablette ou un ordinateur. « Chaque année, les pathologies cardiovasculaires tuent 18 millions de personnes dans le monde, dont la moitié n’a aucun symptôme antérieur. C’est un non-sens alors que des solutions simples existent », déclare Slah Aridhi, fondateur et CEO de Sensoria Analytics. L’ingénieur en intelligence artificielle et en traitement de biosignaux, qui a coordonné des programmes complexes au Canada, aux État-Unis et en Europe, a décidé de mettre son expérience au service de la santé.

Le premier outil de dépistage systématique du risque cardiovasculaire

En utilisant les dernières avancées de l’intelligence artificielle et du traitement des signes vitaux, CardioSensys permet aux médecins généralistes d’évaluer les risques d’accidents cardiovasculaires chez leurs patients. Intégré dans le parcours de soins classique, ce pré-diagnostic simple, non-invasif, rapide et fiable permet de sauver des vies et de réduire le coût lié à la prise en charge de ces pathologies par le système de santé. « L’idée est de créer une prise de conscience d’abord chez le professionnel de santé, puis chez le malade afin qu’il puisse lui-même se prendre en charge ».

Cet outil est composé d’un oxymètre certifié CE et modifié par la startup et d’un logiciel de traitement avancé du signal de pouls obtenu par photopléthysmographie. Derrière ce langage technique se cache un usage très simple qui consiste à mettre le dispositif médical sur le doigt du patient. Cet « outil de dépistage et non de diagnostic », précise le fondateur, analyse 7 signes vitaux : la saturation en oxygène, l’indice de tension artérielle et l’élasticité, le taux respiratoire, l’indice de rigidité artérielle, le rythme et la variabilité cardiaque.

La santé digitale, un marché en pleine explosion

Encore à l'état de prototype même si « le cœur de la technologie est là », CardioSensys est en phase de précommercialisation. Des tests cliniques sont prévus cette année au CHU de Nice, ainsi que du beta testing auprès de nombreux praticiens. « Nous nous adressons aujourd’hui aux médecins, puis nous ciblerons le grand public », précise Dr. Slah Aridhi. Pendant le confinement, Sensoria Analytics a mis gratuitement une vingtaine d’unités à disposition des médecins de la région, pour aider à lutter contre le coronavirus.

Après avoir bénéficié de l'aide de Bpifrance et de l'incubateur Paca-Est (Sophia-Antipolis), l'entreprise a réalisé une première levée de fonds de 200 000 euros cet été et envisage une deuxième levée d'un million d'euros début 2021. « Avec la pandémie de Covid-19, le marché mondial de la santé digitale explose. Il devrait atteindre 509 milliards de dollars d’ici 2025, selon Grand View Research », note Slah Aridhi . « En France, les startups françaises en healthtech devraient générer un chiffre d’affaires de 40 milliards d’euros en 2030 ».

Sensoria Analytics en chiffres

- Lancement en 2017
- Commercialisation de l’outil fin 2020
- 7 signes vitaux clés analysés
- Évaluation du risque cardiovasculaire en 2 minutes

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil