Vera Kempf a cofondé Singulart, une galerie d’art en ligne. Grâce à cette plateforme, la cofondatrice souhaite démocratiser l’accès aux oeuvres et permettre aux artistes de se faire connaître aux quatre coins du globe. Vera Kempf sera en direct de l’Accor Arena Paris jeudi 1er octobre pour la 6e édition de Bpifrance Inno Génération.

« Le digital offre une plus grande égalité des chances », assure Véra Kempf, cofondatrice de Singulart, une galerie d’art 100 % digitale. Créée en 2017, l’entreprise met en lumière plus de 8 000 artistes dans le monde entier. La plateforme facilite également le parcours des collectionneurs. Grâce à la data, ils trouvent leur bonheur en personnalisant le parcours utilisateurs. « Notre mission c’est de permettre aux artistes d’être acteurs de leur succès et de leur faire rencontrer les collectionneurs grâce au digital », affirme Véra Kempf. 

Un intermédiaire digital pour les artistes

Singulart est l’œuvre de Véra Kempf, Brice Lecompte et Denis Fayolle, trois entrepreneurs qui voulaient peindre leur avenir ensemble. Sans avoir l’idée, le trio savait ce qu’il voulait : une boîte qui a du sens, sur un marché international qui inclut du digital. « On a eu envie de travailler autour de valeurs communes avant même d’avoir le projet en tête ». L’art est rapidement apparu comme une évidence pour Véra, passionnée par le photographe Robert Capa, « au point d’avoir appris le hongrois », plaisante-t-elle.

Singulart démocratise l’accès à l’art et l’internationalise par son côté digital. Véra Kempf, qui, à l’origine, souhaitait créer une ONG, y voit un impact social. « Les artistes sont souvent enfermés dans des sphères locales et les chances d’être connu dans le monde sont faibles ». Au-delà de la renommée que le site peut apporter, il permet aux artistes de se vendre plus facilement. « Ils ont toujours eu besoin d’intermédiaires pour vendre leur travail. On souhaite s’inscrire comme un nouvel intermédiaire digital ». L’entreprise, qui touche une commission sur les ventes, livre gratuitement dans le monde entier. 91 % des ventes concrétisées sur sa plateforme le sont depuis l'étranger. « La logistique est très importante, il faut savoir jongler avec les contraintes douanières de chaque pays. Chaque livraison est faite sur-mesure ».

Pendant le confinement, les ventes de Singulart ont explosé. « L’art a eu un effet sanitaire, il a aidé les gens à tenir, à s'évader ou réfléchir », estime Véra Kempf. Le volume d’affaires de la société a augmenté de 86 % en mars et avril. Ce pic d’activité a permis à Singulart de se faire connaître un peu plus des artistes et des collectionneurs, et de rapprocher ces deux communautés.

Briser la solitude des artistes

Le succès de la plateforme depuis sa création, accéléré en mars-avril derniers, lui a permis de lever 10 millions d’euros auprès d’investisseurs. La somme doit servir à développer la personnalisation du parcours utilisateur en recrutant des développeurs, créer une marque forte et favoriser l’accompagnement des artistes. « On veut faire émerger des communautés entre les artistes ». L’équipe de Singulart offre des conseils personnalisés et organise des rendez-vous. « Avant le confinement, nous avions organisé un événement à Paris avec 200 artistes. On voulait renouveler l’opération mais à la place, nous avons instauré des webinaires ». Ces communautés visent à lutter contre la solitude de certains artistes. Elles se regroupent par nationalité ou par langue, afin de faciliter les échanges. « Les espagnols sont très actifs, ils se sont même retrouvés entre eux sans que l’on organise quoi que ce soit », se réjouit Véra.

L'enjeu de ces rassemblements est de donner naissance de nouvelles idées. Devant les actions caritatives isolées de certains artistes qui souhaitent aider des associations, Singulart organise une vente aux enchères caritative au profit de Médecins du Monde. « Ces actions collectives démontrent que l’impact est plus fort lorsqu’ils se réunissent ». A travers cette démarche, Singulart ne veut pas seulement s’inscrire comme une plateforme de vente en ligne, mais comme l’agent digital des artistes.

Inscrivez-vous pour le grand direct de Big 2020 à l’Accor Arena !

  • Chacun de vous pourra assister aux ateliers, conférences, en ligne, directement sur le site big.bpifrance.fr et notre application mobile Bpifrance Evènements. 
  • Tous vos rendez-vous business et l’ensemble des networking seront aussi maintenus en visio sur cette plateforme.
Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil