Soigner la relation client, mot d’ordre des web stars de Carhaix

Carhaix, dans le Finistère, a accueilli cet été comme depuis 2014 un événement unique en France, le West Web Festival, qui joue sur la corde du web mais aussi du business et de la musique.

Antoine Jouteau, directeur général du Bon Coin ; Ludovic Le Morn, fondateur de Sigfox ; Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi, ou encore Pierre Kosciusko-Morizet, co-fondateur de Price Minister : en marge du festival de musique des Vieilles Charrues, les rock stars du numérique ont répondu présentes au West Web Festival. Pour sa troisième année, cet événement unique en France, lancé en 2014 par Sébastien Le Corfec, Charles Cabillic et Ronan Le Moal, directeur général du Crédit mutuel Arkéa, a joué à guichets fermés ! Avec, en « guest » exceptionnel, Emmanuel Macron, l’ancien ministre de l’Economie.

Web West Festival

Inspiré du SXSW d'Austin, festival américain mêlant web, musique et cinéma, le West Web Festival a proposé deux jours d’ateliers et de conférences, sur le thème « se digitaliser ou mourir », à un public conquis d’entrepreneurs et d’investisseurs. Objectif : alerter les patrons, et notamment les patrons bretons, ETI et grands groupes, que le numérique n'est pas un gadget. A eux de ne pas rater le virage, d’anticiper, et de se faire aider si nécessaire. Les créateurs du West Web Festival poursuivent à ce titre la démarche mise en oeuvre avec l’accélérateur de start-up West Web Valley, à Guipavas (29). Les intervenants ont aussi débattu de la place des nouveaux réseaux IoT (Internet of Things, Internet des objets). A Carhaix, les entrepreneurs de la nouvelle économie croisent aussi les acteurs d'entreprises plus traditionnelles, comme Airbus ou Dassault.

«Il faut penser digital » Catherine Barba

Lors de son discours d’ouverture, Catherine Barba, entrepreneuse et business angel, a d’ailleurs averti. « Le magasin n’est pas mort mais il ferait bien de se réinventer rapidement. On se rassure à tort quand on pense que 90 % des achats continuent à se faire en magasin.» Or le commerce est en pleine révolution, et il faut « penser digital » et « soigner la relation client ». « Le vendeur doit être à l’épicentre de la relation avec le client. Il doit résoudre ses problèmes et créer du lien émotionnel », a-t-elle ajouté. Un avis appuyé par Jean-Marie Fouquet, directeur commercial de Mirakl, pour qui les Uber, Airbnb ou Alibaba vont se multiplier et « les places de marché devenir incontournables. »

Séjour dans la Silicon Valley

Un des moments clé du festival a aussi été la Start-up Battle, un concours atypique de duels entre deux porteurs de projets. Cette année, 1 000 dossiers ont été déposés... pour huit places attribuées. Jugée la plus convaincante, la pépite brestoise LiveMon a gagné un séjour dans la Silicon Valley. Fondée par Marc Pertron, elle vise à résoudre les problèmes avant qu’ils n’arrivent, en révolutionnant le monitoring informatique grâce à l’IA (Intelligence Artificielle) prédictive.
Si l’événement se veut sérieux, il n’en est pas moins festif. Quelques patrons de l’écosystème tech se sont retrouvés au sein du groupe The Digitals pour pousser la chansonnette. The show must go on : la quatrième édition de l’université d’été du web européen se tiendra les 13 et 14 juillet 2017.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

RT @NicolasDufourcq: La mobilisation en faveur de l’accompagnement des ETI 🇫🇷 ne faiblit pas ! @Bpifrance @EIB https://t.co/ZI41Sl1AK1