Technilum : le made in Béziers s’exporte à l’international

La société de mobilier urbain d’éclairage Technilum a décidé d’amorcer un développement à l’export il y a plus de 6 ans. Une stratégie qui lui sourit puisque les Américains, les Canadiens ou encore les Suédois ont adopté l’éclairage made in Béziers. 

éclairage urbain
Présente dans 20 pays, la société de mobilier urbain d’éclairage Technilum peut se targuer d’avoir su anticiper la baisse de son activité en France. « Le marché français est devenu très atone. La commande publique est mise à mal, il y a de moins en moins d’argent dans les collectivités » concède Agnès Jullian, Pdg de Technilum.
Il y a un peu plus de 6 ans, la direction a senti le vent tourner et a engagé une commercialisation de ses produits à l’étranger pour stabiliser et développer le niveau de commandes. De l’Amérique du Nord au Moyen-Orient, du Sundance Square de Fort Worth à l’entrée de la Vieille Ville de Jérusalem, en passant par les pistes de ski de Suède, l’entreprise illumine le monde entier. « Nous livrons actuellement à New York City les mâts de la Liberty Plaza face au mémorial des anciennes tours jumelles, nous venons d’installer nos premières références à Singapour et Hong Kong depuis peu » rajoute Benoît Saes, le directeur commercial international. Aujourd’hui, l’export représente 15 % du CA de l’entreprise mais celle-ci vise 40 % à l’horizon 2020.
Il faut dire que depuis sa création en 1971, la société biterroise assoit son expertise et son savoir-faire dans l’hexagone : une vision « haute couture » et sur-mesure de l’éclairage. Alors l’international s’est présenté comme une logique naturelle pour une PME innovante dont le succès et la maturité sur le marché français étaient avérés.

Technilum se détache des frontières

La direction de Technilum a amorcé son développement en participant aux salons internationaux dédiés au secteur pour étudier précisément le marché étranger. Puis les contacts se sont multipliés et la société a développé un réseau d’agents qui représentent ses produits dans plusieurs pays. Une démarche facilitée par un nombre limité d’acteurs dans le secteur malgré une concurrence très forte due à la conjoncture. Outre ces salons, pour Benoît Saes, « aujourd’hui, le réseau n’est plus limité par les frontières. Nous pouvons travailler avec des concepteurs lumière à Londres, des architectes à New-York, pour un même projet au Moyen Orient... »

Autres leviers de développement de l’activité à l’export : les pays à forte croissance et l’événementiel. Technilum compte sur les marchés en vogue comme ceux des pays de l’Asie du Sud-Est, mais se rapproche aussi des maîtres d’œuvre d’événements sportifs comme la Coupe du monde de football au Qatar en 2022 afin de se placer sur les aménagements.

Label Bpifrance Export

Pour mieux soutenir les entreprises qui souhaitent se développer à l’international, Bpifrance a créé en 2013, en partenariat avec Coface et Business France le label Bpifrance Export, un accompagnement personnalisé et dans la durée. 
Découvrez cette offre de services !

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

Découvrez les solutions de financements de vos partenariats tech internationaux jeudi 25/04 à 11H ! Une subvention… https://t.co/K4ifoWlXnC

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.