Télétravail, un outil de développement

Cette forme d’organisation du travail tend aujourd’hui à se démocratiser. Après une période d'hésitation de la part des entreprises, il fait maintenant la preuve de son efficacité. Pour quels bénéfices ?

Qu’est-ce que c’est ?

La loi de simplification du droit du 22 mars 2012 définit le télétravail comme « toute forme d’organisation du travail dans lequel un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur, est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci ». À l’heure actuelle, en France, selon différentes études, le télétravail concerne environ 17 % des salariés.

À quoi ça sert ?

Le télétravail peut se révéler un excellent outil pour améliorer la performance des collaborateurs d'une entreprise. Il permet, par exemple, de réduire tout à la fois l’absentéisme et le stress. Le salarié gagne, en moyenne, 45 minutes de sommeil par jour, ce qui le rend d’autant plus efficace. Au final, la mise en place du télétravail peut générer des gains de productivité de l’ordre de 20 à 25 % selon différentes études.

Cette pratique est aussi en phase avec les valeurs de développement durable : en diminuant les déplacements domicile-travail, elle permet à l’entreprise de réduire son empreinte carbone.

Quels avantages pour l’entrepreneur ?

À condition d'adapter le management, le télétravail s'intègre efficacement dans une stratégie de développement.
- Il permet à la structure de maîtriser financièrement sa croissance interne puisque l’entreprise peut continuer à embaucher sans modifier la capacité d’accueil de ses locaux.
- Il facilite la fidélisation des salariés. La flexibilité du lieu de travail est désormais une demande récurrente, notamment des étudiants des grandes écoles.
- Le télétravail facilite l’implantation dans d’autres régions de France (ou à l’étranger) en évitant des frais coûteux liés aux locaux.

Obligations de l'employeur

L'employeur doit accomplir un certain nombre de démarches et fournir des informations obligatoires, variables selon la taille de l'entreprise. La base du volontariat est obligatoire, et l'entreprise doit assurer la fourniture et l'entretien de tous les équipements nécessaires. Le droit du travail doit être respecté en matière d'horaires de travail et de repos.

Quelles sont les entreprises concernées ?

Toutes les situations ne conviennent pas forcément à la mise en place du télétravail. D’où la nécessité de pratiquer un audit qui va s’appuyer sur trois piliers : juridique, technique et managérial. Selon l’INSEE, les secteurs de l’économie les plus en pointe sur le télétravail sont actuellement les services financiers et immobiliers, les technologies de l’information et de la communication, l’hôtellerie et la construction et, enfin, le commerce de détail.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil

#Ecommerce : quels sont les 8 chiffres à retenir en France en 2018 ? https://t.co/j0Iu0A2zOt