Une guitare révolutionnaire part à la conquête des Etats-Unis

La société Wild Customs a récemment présenté son nouvel instrument à Los Angeles. Une guitare faite d'une seule pièce de bois - et « made in Auvergne » ! Succès assuré.

  • Etudes
  • Temps de lecture: 1 min
Wild Customs

La guitare électrique a beau avoir été inventée par Adolph Rickenbacker, un Suisse émigré à Los Angeles, les professionnels n'oublient pas l'Europe. Comment le pourraient-ils puisque la société Wild Customs, implantée à Creuzier-le-Vieux dans l'Allier, leur propose des instruments fondés sur l'innovation ?
Ainsi, la dernière-née de la collection, associée à une nouvelle marque, Sauvage, est faite d'une seule pièce de bois. Cette « One-Piece-Master » a été récemment présentée à… Los Angeles, au Namm (the National Association of Music Merchants), un salon professionnel très haut de gamme, qui s'est tenu du 21 au 24 janvier dernier.

French touch

Au total, Wild Customs exposait 25 modèles différents. Et les luthiers professionnels américains ne s'y sont pas trompés. Tous ont reconnus la qualité française de la nouvelle guitare « made in Auvergne » (à Thiers pour les pièces usinées au laser, à Peschadoires, à côté de Thiers, pour les molettes en cristallium photoluminescent...).
Au-delà de la prouesse de fabrication, la mécanique, l'accastillage, les bois utilisés et la manière de les traiter ont bluffé les plus exigeants. Julien Roure et Renaud Sauzedde, qui ont officiellement débuté la production de guitares en 2008 dans une cabane de jardin, devraient livrer les premières (qui peuvent valoir jusqu'à 60 000 euros) ce mois-ci à un magasin de New York.