Wizaplace lève 13 millions d’euros pour démocratiser le modèle marketplace

Wizaplace, éditeur SaaS proposant une solution de création de marketplace tout-en-un, vient de lever 13 millions d’euros. Tuan Tran et Joy Boustani de l’équipe Digital Venture chez Bpifrance nous éclairent sur ce tour de table.

Wizaplace démocratise le modèle des marketplaces. Fondée en 2012 par Éric Alessandri, Wizaplace révolutionne la création et la gestion de marketplace grâce à sa solution « clé en main » pour tous types de projets. La scale-up, qui cible désormais principalement le secteur B2B, espère poursuivre son développement en France et en Europe grâce à cette récente levée de fonds. Explications avec Tuan Tran, directeur d'investissements chez Bpifrance et Joy Boustani, chargé d’investissements chez Bpifrance.

Vous venez d'investir dans Wizaplace. Qu'est-ce qui vous a convaincu dans le projet de l'entreprise ?

Tuan Tran : C’est la combinaison de 3 éléments. Tout d’abord, une technologie puissante, qui intègre dans un environnement unique l’ensemble des modules et briques nécessaires à la création et à la gestion d’une marketplace B2B. Ensuite, un marché extrêmement profond, nettement supérieur à celui du B2C et qui va continuer de croître à très court terme. Enfin, le projet est porté par Éric Alessandri, un « serial entrepreneur » qui a une parfaite connaissance de son marché.
On peut aussi ajouter que l’entreprise a connu une très forte croissance en 2018 et qu’elle a validé son modèle auprès de grands comptes comme Engie, Atalian, Somfy, ou BNP Paribas pour ne citer qu’eux.

Quel est « le plus » de Wizaplace par rapport à ses concurrents ?

Joy Boustani : Wizaplace adresse un très gros marché, de plus en plus mature. Après l’émergence des marketplaces B2C, cette vague de plateformisation touche désormais le monde de l’entreprise, avec de plus en plus de processus off-line qui se transforment en processus on-line. La plupart des concurrents sont assez concentrés sur le segment B2C du marché. Leurs solutions, d’un point de vue technique, ne sont pas forcément adaptées au B2B contrairement à Wizaplace et son logiciel SaaS clé en main. Et puis Éric Alessandri a pour ambition de faire de Wizaplace le leader européen, voire mondial du secteur des marketplaces B2B.

Bpifrance accompagne Wizaplace depuis plusieurs années. Entrer au capital de l’entreprise est donc un prolongement logique…

Tuan Tran : Nous sommes très sélectifs dans le choix des startups dans lesquelles nous investissons. Un accompagnement de Bpifrance financement ne garantit pas une entrée au capital de notre part. Wizaplace a effectivement bénéficié par le passé d’aides de la part de Bpifrance qui lui ont permis de construire une solution technique robuste et de se développer. Eric Alessandri avait donc à cœur d’avoir Bpifrance comme VC. Et pour ce tour de table de 13 millions d'euros, c’est l’équipe de Digital Venture qui a mené cette opération en tant que lead investor.

Joy Boustani : Éric Alessandri a pu voir la force de frappe de Bpifrance et le continuum de financement et la panoplie de ressources qu’on peut lui offrir.
Un des éléments qui a fait la différence et qui a convaincu le dirigeant de choisir l’équipe Digital Venture comme partenaire est la force de frappe de Bpifrance : la panoplie de ressources et le continuum de financement qu’on peut lui offrir sont uniques en France.

Digital Venture

L’équipe Digital Venture de Bpifrance investit dans des startups à fort potentiel de croissance qui développent des technologies, des services ou des produits innovants et ont la capacité à devenir des leaders mondiaux sur leur marché. Elle investit de l’amorçage (200 à 500 K€) à la Série A /Série B (1 à 10 M€). Avec 650 M€ sous gestion, l’équipe a investi dans 71 entreprises et a réalisé une dizaine de sorties depuis 2011.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil