Appel à manifestation d’intérêt : « Développement et renforcement de la filière française et européenne du Cloud »

La numérisation croissante de nos sociétés a fait de la maîtrise des données et de leur exploitation un enjeu majeur tant du point de vue économique que stratégique.  Cet AMI a pour objectif d’identifier, parmi les acteurs qui se feront connaître, les chefs de file qui pourraient participer à un Projet Important d’Intérêt Européen Commun (PIIEC) sur le Cloud intitulé Next Generation Cloud Infrastructure and Services et ainsi renforcer la filière Cloud française et européenne.

Projets attendus :

Des projets innovants d’envergure significative, à tout stade de maturité, partenariaux ou non, permettant la création de valeur à l’échelle française et/ou européenne.

Critères d’éligibilité :

1. Le dossier tel que décrit par le cahier des charges de l’AMI devra être soumis, dans les délais, sous forme électronique via l’extranet de Bpifrance ;

2. Le projet devra s’inscrire dans les objectifs et attendus identifiés dans le cahier des charges de l’AMI ;

3. Les phases de production de masse, hormis les phases de premier déploiement industriel, et de commercialisation, ne sont pas éligibles ;

4. La demande d’aide devra porter sur des travaux réalisés en France et non-engagés avant le dépôt de la demande d’aide ;

5. Le projet doit présenter un budget supérieur à 5 millions d’euros ;

6. Le projet devra être porté soit par :

  • une entreprise (inclut notamment les GIP, GIE, associations, EPIC, EPA) ;
  • ou un organisme de recherche ;
  • ou un consortium composé d’une ou plusieurs entreprises et/ou un ou plusieurs organismes de recherche ;

7. Le porteur doit s’inscrire de manière crédible, claire et identifiable dans la chaîne de valeur du Cloud en France et/ou en Europe ;

8. Les entreprises en création sont éligibles, dans ce cas, le dossier doit être présenté par les futurs actionnaires ;

9. Le porteur ne doit pas être sous le coup d’une injonction de récupération d’aides qui auraient été jugées illégales et incompatibles dans le cadre d’une décision de la Commission Européenne ;

10. L'entreprise ne doit pas être en difficulté au sens de la réglementation européenne (RGEC n° 651/2014).

Critères de sélection :

  • Pertinence au regard des objectifs et attendus ;
  • Impact socio-économique et retombées attendus ;
  • Caractère innovant et valeur ajoutée des produits ou services développés ;
  • Caractère structurant pour la filière française et européenne du Cloud ;
  • Capacité à renforcer l’autonomie stratégique sur les maillons les plus critiques pour la souveraineté numérique et la compétitivité européenne ;
  • Approche des enjeux de protection du potentiel scientifique et technique de la nation ;
  • Synergie et cohérence avec d’autres initiatives européennes (par ex : GAIA-X, European Data Strategy, European Industrial Cloud Alliance) ;
  • Qualité et pertinence des partenariats proposés ;
  • Qualité du modèle économique, du plan d’affaire et de financement présenté ;
  • Impacts environnementaux et, le cas échéant, effets positifs attendus du point de vue écologique ;
  • Approche des enjeux de protection du potentiel scientifique et technique de la nation.

Modalités de soutien :

Les projets déposés à l’AMI contribueront à affiner l’état des lieux industriel et technologique sur le marché visé par la stratégie d’accélération, pour adapter les objectifs de la stratégie et les appels à projet (AAP) qui seront proposés. Les projets plus stratégiques pourront être soutenus financièrement dans le cadre des investissements d’avenir.

Dépôt des candidatures :

- Date limite de dépôt : 17 mai 2021 à 12 heures (midi heure de Paris)

- Calendrier : les projets seront examinés lors des relèves fixées aux 15 mars 2021, 19 avril 2021 et 17 mai 2021 à 12h.

- Le dossier est adressé à Bpifrance sous forme électronique sur sa plateforme en ligne