Ampli : ces personnalités qui ont fait 2019

Hélène Duval [Yuj] : « Mon crédo, le yoga pour tous »

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas ! En attendant, on vous propose de revivre, chaque jour, les interventions des personnalités qui ont fait 2019, sur la scène de l’Ampli de Bpifrance Inno Génération. Aujourd’hui, on part à la rencontre d’une passionnée de yoga et d’entrepreneuriat : Hélène Duval la fondatrice de Yuj.   

Transformer sa passion en véritable business, c’est ce qu’a réalisé Hélène Duval. Vingt ans après être « tombée dans la marmite du yoga totalement par hasard », la jeune quadra est à la tête de 6 studios en France ainsi que d’une ligne de vêtements et accessoires dédiés à la pratique du yoga.

Entreprendre pour donner du sens à sa vie

Dès sa première séance à l’âge de 20 ans, Hélène déclare avoir « ressenti un bien-être profond », comme si on l’avait « réalignée sur une nouvelle route ». Cette nouvelle route, c’est celle de l’entrepreneuriat.

Il lui faudra attendre 15 ans avant de se décider à prendre cette voie. « J’avais un super job, une très belle carte de visite. Je gagnais très bien ma vie, mais je n’avais pas de papillons dans le ventre quand j’allais travailler le matin ». Alors, en 2014, elle quitte sa carrière dans les médias pour « donner un sens à sa vie » et vivre de sa passion. Son idée de départ : créer la 1er marque française de vêtements et d’accessoires pour yoga. Mais ça ne lui suffit pas. Deux ans plus tard, elle ouvre son 1er studio de yoga dans Paris qu’elle pense comme un « refuge urbain ». Depuis, 4 autres studios ont ouvert leurs portes à Paris et un autre à Chambéry.

« Il y a urgence à se faire du bien au travail et dans la vie en général »

Selon l’entrepreneure, « le phénomène yoga ne va faire qu’augmenter », car, «  il y a urgence à se faire du bien au travail et dans la vie en général ». Si ce phénomène a mis un peu de temps à arriver dans l’Hexagone, l’étude Le yoga en France, menée par OLY Be et par l'Union Sport et Cycle en avril 2019, vient conforter l’intuition de la yogi parisienne.
83 % des répondants déclarent pratiquer ce sport pour évacuer le stress du quotidien. 7 % de non-pratiquants déclarent avoir l'intention de s'y mettre dans les 12 prochains mois soit 1,5 million de yogis supplémentaires potentiels. Et le marché du yoga est estimé à 122 millions d'euros. De quoi offrir de belles perspectives de croissance pour la patronne de Yuj dont le crédo est « le yoga pour tous »

PARTAGEZ CE DOSSIER