Bpifrance, partenaire du sport collectif français

Jade Fersing, en VTE dans son club de cœur

Jade Fersing est en VTE (Volontariat Territorial en Entreprise) au Blagnac Rugby. La jeune femme, en CDD dans le club depuis septembre, a réussi à faire coïncider ses ambitions professionnelles et son fort attachement à son territoire grâce au dispositif de Bpifrance.

En VTE, mais pourtant en première ligne dans son entreprise. Jade Fersing, en CDD au Blagnac Rugby, a adhéré au programme VTE de Bpifrance et évolue en relation directe avec la direction du club de Nationale (troisième division). Une opportunité unique pour une jeune diplômée de travailler pour l’ambitieux club de sa ville d’origine. Un club - dirigé par Benoit Trey avec Frédéric Michalak comme actionnaire majoritaire - pour qui, donner leur chance aux forces vives du territoire, est essentiel. 

Bpifrance : Pouvez-vous expliquer votre parcours avant d’intégrer le Blagnac Rugby ?

Jade Fersing : Mon parcours a commencé dans le tourisme. J’ai fait un bachelor tourisme d’affaires et événementiel, ensuite un master en management et stratégie touristique. Pendant cette deuxième année de master, j’ai signé un contrat de professionnalisation en VTE au Blagnac Rugby et depuis le mois de septembre, je suis employée en CDD au sein du club.

B : Pourquoi avoir choisi d’adhérer au dispositif VTE ?

JF : On a choisi de signer la charte car, déjà, je rentrais parfaitement dans le cadre d’un apprentissage dans une PME. Travailler dans ce type d’entreprise, c’est ce qui me permet de m’épanouir. Dans une petite structure, on a la chance d’avoir des missions à responsabilité, des missions qui nous mettent vraiment en valeur et qui nous permettent d’apprendre. C’est essentiel quand on est jeune diplômée.

B : Quelles sont vos missions au sein du Blagnac Rugby ?

JF : Je suis à la gestion de l’événementiel les jours de match, j’organise aussi les événements du club d’entreprises partenaires et je fais de l’assistanat commercial. J’ai également des missions de gestion de déplacements des équipes sportives et du suivi de terrain lors des séminaires organisés par le Blagnac Rugby.

B : Pourquoi avez-vous été attirée par ce club ?

JF : Parce que Blagnac est ma ville d’origine et que j’ai un attachement particulier à ce club. J’ai voulu rester dans cet environnement familial. Avoir 25 ans et pouvoir être à proximité de sa famille et travailler proche des dirigeants d’un club comme celui-ci est une opportunité unique. On se sent vraiment accompagné et épanoui, ce qui permet de gagner rapidement en expérience alors qu’on vient seulement de sortir d’une école.

PARTAGEZ CE DOSSIER