Bpifrance, partenaire du sport collectif français

L’Etat débloque 400 millions d’euros pour soutenir le monde du sport

Emmanuel Macron a rencontré mardi 17 novembre plusieurs acteurs du monde du sport pour évoquer la situation et apporter des mesures de soutien face à la crise sanitaire. 

400 millions d’euros. C’est la somme promise par Emmanuel Macron au monde du sport pour faire face à la crise sanitaire. Entre les fermetures des salles de sports, les matchs professionnels à huit-clos et la baisse d’adhésion dans les clubs amateurs, ces mesures devront accompagner la relance des clubs et fédérations sportives. 

Renouvellement du plan d’urgence en 2021

Pour compenser les pertes de licences, les fédérations bénéficieront d’un fonds de compensation doté d’environ 20 millions d’euros. Du côté des associations sportives, comme cette année, elles pourront compter sur un fonds d’urgence de 15 millions d’euros.

Tandis que les spectateurs devront patienter jusqu’à début 2021 avant de retrouver l’ambiance des stades, selon les annonces du président de la République, les clubs professionnels pourront profiter d'un fonds de compensation de 110 millions d'euros, qui doit leur permettre de couvrir les lourdes pertes liées à la billetterie. La compensation sera fixée en fonction de l'importance de la billetterie dans le chiffre d'affaires du club, avec donc des adaptations pour chaque club. Il a été précisé que les clubs professionnels de football, rugby et tennis y auront droit, avec un plafond fixé à 5 millions d'euros par club. Les fédérations pourraient également bénéficier de cette aide financière. Aussi, les clubs seront exonérés de charges sociales pour les mois d'octobre, novembre et décembre. Les plus gros clubs ne pourront toutefois en bénéficier, le dispositif ne visant que les entreprises comptant jusqu'à 250 salariés.

L’Elysée a également précisé que 5 000 postes en service civique seront affectés aux acteurs du sport, soit une aide équivalente à 20 millions d’euros. L’Etat a par ailleurs confirmé la création d’un « pass’sport » à partir de 2021, pour aider les jeunes à pratiquer une activité sportive. Près de 100 millions d'euros seront débloqués pour mettre en place cette initiative. Pour l'heure, les détails n'ont pas encore été communiqués, et doivent être précisés avant le lancement, soit avant la fin de l'année 2020. Au total, toutes aides confondues (prêt, activité partielle, etc), près de 4 milliards d’euros ont déjà été alloués au secteur, affirme le ministère des Sports.

PARTAGEZ CE DOSSIER