Conquérir l’international pour accélérer la relance !

Cryla Group la mécanique de précision à l’international

Paroles d’Explorateurs, ce sont les témoignages inspirants de ces dirigeants qui ont osé l’international. Pour ce deuxième épisode, nous avons rencontré Thierry Bisiaux, Pdg et actionnaire majoritaire du groupe industriel Cryla qui se développe en alliant racines régionales et croissance externe.

Devenir un leader européen de la connectivité et des composants intelligents. De l'horlogerie aux composants électroniques, c'est l'histoire de Cryla, située à Besançon, qui compte 130 salariés et affiche un chiffre d'affaires de 14,5 millions d'euros. Fondée par Gérard Langel en 1951, l’entreprise s'est diversifiée dans l'industrie aéronautique dans les années 1960. Elle a ensuite été rachetée par Artus en 1978 et fusionnée avec le groupe américain Danaher en 2001. 

Oser le monde, même en pleine pandémie mondiale

Vingt ans plus tard, en pleine crise sanitaire, Cryla a pu explorer l’international . Dans un premier temps, la Tunisie où le groupe a créé et développé la société dans la construction d'un bâtiment pour ensuite pouvoir acheter l'ensemble des moyens de production qui vont par la suite leur permettre de concevoir des composants et des sous-ensembles aéronautiques. Puis l’Allemagne, où Cryla a signé une mission de prospection avec la chambre de commerce de Sarrebruck. 

Bpifrance a été un levier dans l’exportation de Cryla, Thierry Bisiaux rappelle : « … La mise à disposition du prêt qui a été fait pour qu'on puisse prendre des actions majoritaires dans la création de la société qui s'appelle Beaichek et dans la contre-garantie du prêt est fondamentale quand vous êtes à l'étranger ». 

Retrouvez le témoignage de Thierry Bisiaux dans ce deuxième numéro de Paroles d'Explorateurs : 

Retrouvez aussi le témoignage de la fondatrice de Bangle Up qui a exporté sa marque de bijoux 

PARTAGEZ CE DOSSIER