Covid-19 : Bpifrance lance « un pont aérien de cash vers les entreprises »

Coronavirus: solidaire, La French Tech offre ses solutions pendant le confinement

En réponse à l’appel lancé le 10 mars dernier par Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, de nombreuses entreprises du numérique se sont mobilisées pour proposer, gratuitement ou à moindre coût, leurs solutions innovantes.

La solidarité avant tout. Afin d’aider les Français à faire face à cette situation exceptionnelle liée à l’épidémie de Covid-19, de nombreuses entreprises de la Tech proposent aux acteurs de la santé, aux entreprises ou encore au grand public d’utiliser leurs services gratuitement pendant cette période de confinement. Tour d’horizon, non exhaustif, de ces solutions.

L’e-santé pour limiter la saturation des services hospitaliers

« Depuis le 5 mars, nous avons pris la décision de mettre à disposition nos 1 250 salariés bénévolement en soutien des professionnels de santé et au service de l'intérêt général », a annoncé Stanislas Niox-Château, président et cofondateur de Doctolib, sur la chaîne Youtube de son entreprise. Spécialisée dans la prise de rendez-vous médicaux en ligne, Doctolib donne désormais accès, gratuitement, à sa plateforme de consultation en ligne. Et elle n’est pas la seule à s’engager pour freiner la propagation du virus. D’autres startups spécialisées dans la téléconsultation comme Qare ou encore Leahcare proposent aux médecins d’accéder gratuitement à leur solution de téléconsultation.

Autre initiative pour désengorger les hôpitaux, celle de BioSerenity. Ce champion de la e-santé explique sur son site internet qu’il « réorganise ses services pour désengorger les hôpitaux, mais aussi pour optimiser le travail hospitalier des soignants et diminuer les risques de contamination ». L’entreprise a ainsi déployé ses solutions de téléconsultations assistées ainsi qu’une d’astreinte d’urgence pour l’interprétation ECG/EEG1 ou le triage à distance.

De son côté, l’AP-HP et Nouveal e-santé ont finalisé une application e-santé destinée au suivi médical à domicile des patients porteurs ou suspectés Covid-19. Appelée Covidom, elle permet aux patients ne nécessitant pas d’hospitalisation de bénéficier d’un télésuivi à domicile via des questionnaires médicaux proposés une ou plusieurs fois par jour, en complément de mesures de confinement.

Le télétravail au service des entreprises

Faciliter le travail à distance, quand cela est possible, est aussi une solution pour limiter la propagation du virus. C’est pourquoi de nombreuses startups donnent elles aussi accès à leurs solutions gratuitement. Alors que Klaxoon propose trois mois d’essai gratuit à ses outils de travail à distance, Meero a choisi de mettre en libre accès sa plateforme de stockage et de transfert de dossier MeeroDrop, jusqu’en juin 2020. De son côté, Livestorm « propose gratuitement Livestorm Meet, sa solution de réunions, pendant la crise » comme le déclare Gilles Bertaux, son CEO, sur Twitter.

Les spécialistes de la cybersécurité ont aussi répondu à l’appel de Cédric O. Conscio Technologies offre ainsi, pendant toute la durée de l’épidémie, l’accès à sa plateforme de sensibilisation aux enjeux de cybersécurité dans le cadre du travail à distance. Pradeo a choisi de rendre disponible gratuitement, pendant 2 mois, son service qui assure une protection des terminaux mobiles contre les menaces en provenance des applications mobiles et des connexions réseau : Mobile Threat Defense.

L’edtech au service de tous

Autre défi pour les Français pendant cette période de confinement : l’école à la maison. Les startups de l’edtech se mobilisent donc pour faciliter le quotidien des parents et des enfants.
Ainsi, SchoolMouv a suspendu ses abonnements classiques et propose, pour 1€ symbolique, un accès illimité à tous ses contenus « pour continuer à apprendre malgré la fermeture des collèges et lycées ». Autre exemple, Nomad Education, l’application mobile utilisable sans connexion internet et couvrant l'ensemble des programmes, de la primaire à Bac+5, donne accès à ses services gratuitement aussi longtemps que nécessaire.

Les offres de services des acteurs numériques

En réponse à l’appel lancé par Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, le 9 mars, les entreprises technologiques se sont mobilisées pour proposer gratuitement (ou avec une offre promotionnelle importante) leurs solutions innovantes. Retrouvez-les sur economie.gouv.fr

1: ECG/EEG : respectivement électroencéphalogramme et électrocardiogramme, des examens qui mesurent l’activité cardiaque et cérébrale

PARTAGEZ CE DOSSIER