Demain : comment vivre et vieillir en bonne santé

Bérangère Penaud (Prev & Care) : une startuppeuse au service des aidants

La plateforme Prev & Care, lancée par Bérangère Penaud fin 2016, accompagne les aidants. À travers ce projet, l’entrepreneuse a le sentiment de se sentir utile dans une société de plus en plus vieillissante.

« J'ai toujours eu la fibre sociale », s'exclame Bérangère Penaud. Cette ingénieure en biotechnologie, qui a travaillé chez L'Oréal et Essilor, n'avait pas de vocation particulière pour l'entrepreneuriat. Mais, « l'évidence se fait ». L'évidence, c'est la nécessité de tenter de résoudre un problème de société, celui des aidants. Ces soutiens aux personnes âgées, malades ou handicapées, dans leur quotidien, sont souvent des proches, qui se retrouvent isolés et débordés par cette situation.

Aidant : une expérience personnelle

C'est à l'occasion d'une mission en Indonésie pour l'association Coup de pouce humanitaire, en 2010, que Bérangère Penaud se rend compte d'un problème, qui la touche personnellement. Son père, jeune retraité de 59 ans, l'avait rejointe sur le terrain. Or, il montre des signes d'absence, d'inattention, de déséquilibre... Retour en France. Le diagnostic tombe : Alzheimer. « Je découvre, à ce moment, la jungle médico-sociale », raconte Bérangère Penaud. Dépassée, elle décide de quitter son poste et se lance dans étude de terrain et de marché. Pendant deux ans, elle accompagne, épaule, écoute et conseille des familles confrontées à des problèmes identiques ou proches de ceux qu'elle a connu avant que son père ne décède. Elle dresse une véritable cartographie des embûches qui attendent ceux qui sont confrontés à la fragilité d'un proche.

Le constat est alarmant. Nombreux sont les salariés aidants qui s’épuisent, par manque d'accompagnement et de reconnaissance. Nombreux sont les autres – retraités, notamment – qui ont également du mal à porter un tel fardeau. Difficile, en effet, de s'ouvrir d'un tel problème face à sa hiérarchie ou ses amis. Difficile, également, de trouver des relais et des professionnels de confiance. Face aux besoins criants, elle décide donc de lancer, en 2016, une plateforme qui permettra d'aider les aidants sur tous les fronts.

De nombreux soutiens au projet

L'initiative est vite repérée par la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) en Ile-de-France et l'Agence régionale de santé (ARS), qui apportent leur soutien, de même que Malakoff Médéric Humanis. Et depuis un an, le Club Génération #Startuppeuse de l'Essec l'incube. Après des ateliers de sensibilisation dans les entreprises et des roadshows, quatre grandes entreprises ont signé un contrat avec Prev & Care pour faire bénéficier leurs collaborateurs de ses services, fondés notamment sur l’accompagnement de chaque aidant par un assistant personnel dédié. Ce dernier recherche les aides financières, accompagne les démarches administratives, organise la mise en contact avec du personnel qualifié et sûr pour relayer les aidants et coordonne et suit les diverses initiatives dans la durée.

Trois autres grandes entreprises rejoindront la plateforme début 2020 et une levée de fonds est en cours. « Nous sommes également en discussion avec des mutuelles et des assureurs pour inclure notre service dans les contrats collectifs », précise la nouvelle entrepreneuse, pour qui le dispositif complet en direction des entreprises est « le premier étage de la fusée ».

Quel avenir pour Prev & Care ?

Le deuxième étage de la fusée est lancé depuis la rentrée dernière. Il s'agit d'Amantine.fr, une plateforme, qui s'adresse aux aidants non-salariés, sous forme d'une souscription payante, calquée sur celle destinée aux entreprises. « Il est trop tôt pour faire un bilan, mais les premiers retours, de la part des familles, sont très positifs », dit-elle.

Après avoir touché le marché des entreprises et des particuliers, le dernier étage de la fusée pourrait être celui de l’international. Bérangère Penaud connait ce secteur pour avoir travaillé au sein de multinationales. Mais surtout, parce que le défi des aidants est quasiment mondial et nécessite des innovations sociales et technologiques comme Prev & Care. Dans ce sens, l'entreprise est déjà soutenue par EIT Health, un organe européen dont la mission vise à renforcer le système de santé en Europe.

L'internationalisation ne se fera qu’« une fois la preuve de concept fermement établie en France », prévient toutefois Bérangère Penaud.

Le chemin est encore long, mais Bérangère Penaud est confiante, motivée, et surtout, elle se sent « alignée » avec son objectif personnel, celui de faire sa part, face à un problème de société encore trop souvent négligé.

PARTAGEZ CE DOSSIER