Histoires d'entrepreneurs

Histoires d'entrepreneurs : HYD&AU

C’est en 1977, dans la région bordelaise, qu’un homme tenace et ingénieux fait le choix de l’hydraulique mais à sa manière, il crée ATH.

Un savoir-faire innovant et une évolution exemplaire :

À la fin des années 90, ATH devient une référence sur le marché de l’hydraulique. David Couillandeau, le fils, prend la main en 2005 pour conduire l’entreprise familiale à la première place.

« 30 ans plus tard, cette solidarité est toujours omniprésente dans la stratégie même de l’entreprise. Une cohérence à toute épreuve, un héritage solide et limpide. Quand j’ai repris le flambeau, j’ai voulu donner à ATH un nouveau départ mais dans le respect de ce que mon père avait bâti. Une évolution dans la continuité. » David Couillandeau

L’entreprise couvre l’ensemble de la demande, elle est à la fois concessionnaire, concepteur et installateur. Elle propose le négoce de composants hydrauliques et répare des systèmes complets.

«  C’est le début de l’histoire, ce qui nous a donné la flamme et une vraie crédibilité. C’est une opération réussie, une impulsion qui nous guide encore : synergie et complémentarité. » David Couillandeau                                          

Fin 2001, l’expansion s’initie avec une stratégie de modernisation. Pour être encore plus compétitives sur les marchés de l'hydraulique et de l’électromécanique, les sociétés ATH, Fluidap, Missio, Samelec, Ar Techman, Veraflex se sont unies pour former un pool de compétences autour d'une offre commerciale inédite et globale. Hyd&Au voit le jour en 2011.

L’ETI à forte croissance emploie aujourd’hui 300 collaborateurs répartis sur les 18 agences présentes en France, en Belgique et au Luxembourg, génère 54 M€ de CA et ouvre à l’international des champs de développement nouveaux.

Hyd&Au, c’est un héritage cohérent avec une vision stratégique évolutive. C’est finalement l’histoire d’un succès, d’une aventure familiale et humaine hors du commun. 

Hyd&au, le savoir-faire unifié

PARTAGEZ CE DOSSIER

Histoires pour servir l'avenir

"Voici 19 histoires d’entrepreneurs. Pourquoi un chiffre qui n’est pas rond ? Car rien dans la vie des entrepreneurs n’est beau et pur comme un cercle. Il n’y a qu’aspérités, imprévus, et s’il y a un seul théorème qui fonctionne, c’est le théorème de Pi : tout prend 3,14 fois le temps qu’on pensait nécessaire pour franchir telle ou telle étape. Le temps, variable majeure de l’entrepreneur. Et pour soutenir la cruauté du temps, rien de mieux que des équipes capables de se dépasser sans compter les nuits blanches et les dimanches, rien de mieux aussi qu’un peu de chance parfois.Vivent les entrepreneurs, modèles de la société qui prend forme sous nos yeux.
Bonne lecture.Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance.